Real Madrid - Francfort : les notes du match

Le Real Madrid s'est offert une cinquième Super Coupe d'Europe en s'imposant devant Francfort ce mercredi soir (2-0). Les cadres du Real Madrid ont encore répondu présent.

Karim Benzema buteur avec le Real Madrid
Karim Benzema buteur avec le Real Madrid ©Maxppp
La suite après cette publicité

Et de un ! Le Real Madrid a commencé la saison comme il avait fini la dernière, sur les chapeaux de roues. Le club de la capitale espagnole tient son premier trophée de la saison après sa victoire 2 à 0 contre l'Eintracht Francfort. Les deux buts du match ont été marqués par David Alaba en première période suite à un corner (37e) après un superbe arrêt de Kevin Trapp puis c'est Benzema qui a fait le break et éteint les derniers espoirs des Allemands après un bon travail de Vinicius et une erreur de main du gardien allemand (65e). Grâce à ce but, le prolifique attaquant français dépasse Raul (323) et prend la deuxième place dans le classement des buteurs de la Maison Blanche avec 324 brindilles.

Tout n'a pourtant pas été si facile pour le Real Madrid, bousculé par l'Eintracht Francfort durant les premières minutes de la rencontre. Mais la Casa Blanca a peu à peu pris le match à son compte pour ne plus le lâcher. Le score aurait pu être plus sévère, si la barre transversale n'avait pas repoussé la tentative de Casemiro. Après avoir sauvé ses équipiers à plusieurs reprises, Kevin Trapp a scellé l'issue de la rencontre en se trouant sur le 2e but du Real Madrid.

  • l'homme du match : Casemiro (8) : le milieu défensif brésilien a montré à quel point il était encore très important dans l'équilibre de son équipe. Alors que son équipe souffrait défensivement en début de rencontre, il a souvent compensé en comblant les espaces dans le dos de sa défense. Passeur décisif d'une remise astucieuse pour David Alaba (37e), il a montré toute sa détermination sur plusieurs actions comme lorsqu'il récupérait par trois fois le ballon en moins de 30 secondes (50e). Et il ne passait pas loin de s'offrir un but à l'heure de jeu, mais sa frappe fracassait la barre. Il a récupéré un nombre incalculable de ballons dans l'entrejeu. Une prestation XXL du Brésilien.

Real Madrid

  • Courtois (7) : dans la continuité de la saison dernière, Courtois a encore une fois été impérial sur sa ligne. Après avoir lâché une très belle parade (12e) sur une action qui sera finalement jugée hors-jeu, le gardien belge s'imposait en face-à-face contre Kamada (14e) avant d'encore une fois d'être très vigilant devant Knauff (25e). Une prestation de grande classe encore une fois.

  • Carvajal (5) : le latéral droit espagnol a semblé en difficulté pendant une bonne trentaine de minutes sur son couloir droit. C'est d'ailleurs de ce côté que Francfort a eu le plus d'espaces et a donc eu la possibilité de se montrer dangereux plusieurs fois. Il s'est bien repris par la suite. Remplacé par Rudiger à la 85e.

  • Militão (6,5) : le défenseur central brésilien, préféré à Antonio Rudiger sur le papier, a répondu présent ce mercredi soir. Si par moment, il n'a pas semblé très coordonné avec Carvajal sur le côté droit, sa vitesse et son sens de l'anticipation lui ont permis de rattraper quelques actions (22e). Au retour des vestiaires, il a encore élevé son niveau de jeu.

  • Alaba (5,5) : comme la saison dernière, David Alaba a dégagé une grande sérénité aussi bien avec que sans ballon. Précieux dans la relance, il a bien géré les attaquants de Francfort même si par moment, il a eu quelques écarts de concentration. Il a d'ailleurs ouvert le score en profitant d'une belle remise de Casemiro.

  • Mendy (5) : si Carlo Ancelotti avait décidé de tester Rudiger sur le couloir gauche lors de la préparation, c'est bien Ferland Mendy qui était titulaire ce mercredi soir face à Francfort. Physiquement un peu en dessous, le Français est petit à petit monté en puissance et a souvent combiné avec Vinicius. Mais on l'a senti encore un peu léger sur le plan athlétique pour tenir pendant 90 minutes. Heureusement pour lui, Casemiro a géré les espaces dans son dos.

  • Kroos (5,5) : comme à son habitude, l'international allemand est le Madrilène ayant touché le plus de ballons, ayant réussi le plus de passes. Pourtant, s'il a encore une fois géré le tempo du match, il a commis quelques erreurs au niveau du placement qui ont permis à Francfort de se créer des occasions. Heureusement sans conséquence pour son équipe. Remplacé par Tchouameni à la 85e. L'international français n'a pas eu l'occasion de se montrer.

  • Casemiro (8) : voir ci-dessus

  • Modric (6): le meneur de jeu croate n'a pas montré son meilleur visage ce soir, mais même comme ça, il a pu assurer le minimum et bonifier des ballons pas forcément évidents. Dans l'impact et à la récupération, on l'a senti en dessous sur ce match. Mais globalement, c'est une prestation intéressante. Remplacé par Rodrygo à la 66e. Le jeune attaquant brésilien a eu des espaces en fin de match mais a souvent fait les mauvais choix.

  • Valverde (4,5) : positionné dans le couloir droit de l'attaque madrilène, le polyvalent milieu uruguayen a été plutôt décevant et loin de ce qu'il est capable de proposer habituellement. Offensivement, il a été très discret et il n'a pas spécialement apporté dans le secteur défensif puisque Carvajal a souvent été exposé en première période notamment. Il a été largement mieux lorsqu'il s'est repositionné dans le cœur du jeu. Remplacé par Camavinga à la 76eme. Le Français n'a pas eu le temps de s'illustrer réellement.

  • Benzema (7) : le capitaine madrilène a mis du temps à s'illustrer dans cette rencontre et a dû décrocher souvent pour commencer à se mettre en confiance. Toujours précieux dans la conservation du ballon, il a fini par être décisif juste avant la m-temps. C'est lui qui dévie parfaitement le ballon sur le corner qui amène le but d'Alaba. En confiance, il ne passait pas loin de faire le break, mais sa frappe passait tout proche du but de Kevin Trapp (40e). Il ne finissait pas y aller de son petit but d'une belle frappe qui trouait le portier allemand (66e). Un but qui venait récompenser son bon match et qui lui permettait de devenir le deuxième meilleur buteur du club devant Raul (323) et derrière CR7 (450).

  • Vinicius Jr (7) : le Brésilien, très en jambes sur son couloir gauche, n'a pas tardé à s'illustrer dans cette rencontre avec des dribbles toujours très dévastateurs. Il ne passait pas loin d'ouvrir le score peu après le quart d'heure de jeu, mais sa frappe était sauvée sur la ligne par Tuta (17e). Quelques minutes plus tard, sa frappe surpuissante était repoussée de justesse par Kevin Trapp en corner. Un corner qui permettait d'ailleurs au Real d'ouvrir le score. Kevin Trapp l'empêchait ensuite de faire le break d'une nouvelle parade impressionnante (55e). Remuant, il offrait le but du break à KB9 sur un joli centre (71e)

Francfort

  • Trapp (5) : le portier allemand de 32 ans a longtemps retardé l'écheance. Il a évité le 1-0 avant la pause après un arrêt sur une frappe de Vinicius Jr avant d’être battu par David Alaba en fin de 1ère période. Mais l’Allemand se troue complètement sur le 2-0 et la frappe plein axe de Karim Benzema (65e). Malgré deux jolis sauvetages, l'ancien du PSG n’a pas su garder sa cage inviolée durant ce match.

  • N'Dicka (4) : en souffrance comme toute son équipe durant ce match, le défenseur international français U21 a sombré autant que ses compères de la défense centrale. Il a eu beaucoup de mal à gérer les décrochages de Benzema ou les courses de Vinicius. Pas son meilleur match avec la formation allemande.

  • Tuta (5,5) : le défenseur central brésilien de 23 ans a été le sauveur de la première mi-temps. Sur une frappe de Vinicius Jr à la 17e minute, il empêche le Brésilien de mettre le premier but du match avec un sauvetage sur la ligne. Le Brésilien a réalisé une seconde intervention sur une passe en retrait à la 72e pour éviter le 3ème but. De loin, le meilleur de son équipe.

  • Touré (4) : le défenseur malien de 26 ans a été battu dans les airs dans son duel face Karim Benzema, ce qui a entraîné le but de David Alaba (37e). Il a semblé en difficulté très souvent face à Vinicius notamment sur le couloir droit. Il est remplacé par l’attaquant argentin, Lucas Alario (70e). Ce dernier ne s'est pas illustré.

  • Lenz (3,5) : le défenseur allemand de 27 ans a été en difficulté sur son côté gauche. Avec Carvajal et Valverde, le piston gauche a été secoué durant toute la rencontre face aux deux madrilènes. L'entrée de Rodrygo ne l'a pas aidé du tout puisqu'il a laissé beaucoup d'espaces et a souffert face à la vitesse du Brésilien.

  • Knauff (5) : le piston droit international U21 allemand a réalisé une bonne première mi-temps. Auteur d’une bonne interception sur Mendy, il permet d’envoyer Kamada en face à face contre Courtois (14e). Malgré la défaite de son équipe, le défenseur droit a réussi à perturber Mendy dans ce match. Il a également tiré deux fois au but dans ce match et ne passait pas loin d'ouvrir le score.

  • Sow (4) : comme son compère du milieu, le milieu international suisse (30 sélections) a coulé face au trio madrilène. Le milieu a la première relance pour son équipe, n’a pas su donner le tempo dans l’entrejeu. Et physiquement, il a souffert face à l'impact physique de Casemiro.

  • Rode (4) : le capitaine de Francfort n’a pas su mener son équipe dans le bon sens. L’Allemand a notamment été secoué au milieu de terrain par Casemiro. Remplacé par Kolo Muani (58e), l’attaquant français de 23 ans a été placé sur le côté droit. En difficulté face à Mendy et Alaba, il n’a pas pu faire la différence, malgré une bonne activité et un bon pressing sur la défense de Madrid.

  • Kamada (4,5) : le milieu offensif japonais de 26 ans (19 sélections/5 buts) est le seul dans l’entrejeu à avoir réussi à apporter le danger dans la moitié de terrain madrilène. Il a tout de même loupé son duel face à Thibaut Courtois à la 17ème minute. Un peu plus discret en seconde période, à l'image de son équipe d'ailleurs.

  • Lindstrom (3,5) : le milieu international danois de 22 ans (5 sélections/1 but) n’a pas réussi à entrer dans le match. En difficulté à faire du jeu, il sort logiquement. Remplacé par Mario Götze (58e). L’entrée du champion du monde 2014 n’a pas changé grand-chose dans ce match puisqu'il a été très discret.

  • Borré (3,5) : invisible dans le premier acte, l’attaquant international colombien de 26 ans (17 sélections/1 but) n’a pas pu être trouvé dans cette rencontre. Le Colombien n’a pas tiré une seule fois au but et a été cadenassé par la charnière centrale Militao-Alaba.

Plus d'infos

Commentaires