CdF : Lille réagit aux incidents racistes

La joie des joueurs du LOSC après un but contre Lorient
La joie des joueurs du LOSC après un but contre Lorient ©Maxppp

Ce week-end, Lille s’est qualifié pour les huitièmes de finale de la Coupe de France en écartant le Gazélec d’Ajaccio sur le score de 3 buts à 1. Et si Christophe Galtier, malgré le résultat, n’a pas spécialement apprécié la performance de ses hommes, ce n’est pas ça qui a fait parler après la rencontre. Plusieurs joueurs du LOSC, dont Renato Sanches, ont été victimes d’insultes racistes. Un événement qui a fait réagir le leader du championnat de France.

La suite après cette publicité

« Au terme de la rencontre opposant son équipe au GFC Ajaccio ce dimanche 7 mars, le LOSC a pris connaissance avec consternation d’insultes à caractère raciste répétées dont ont été victimes certains de ses joueurs, insultes provenant de plusieurs « spectateurs » rassemblés à proximité du terrain du Stade Ange-Casanova où se déroulait le match. Si le LOSC peut déjà s’étonner que plusieurs dizaines de « spectateurs » aient pu se réunir à quelques mètres seulement du terrain durant la rencontre au mépris des règles sanitaires et sécuritaires en vigueur, il dénonce sans réserve les injures racistes inacceptables proférées à l’encontre de ses joueurs par plusieurs de ces individus. Le club regrette par ailleurs que ces comportements, pourtant visibles et audibles des acteurs du match, n’aient donné lieu à aucune intervention de la part des organisateurs. Le LOSC apporte d’une part son total soutien aux joueurs victimes de ces propos et rappelle son engagement sans concession contre le racisme et plus globalement toute forme de discrimination.  Afin d’aider à lutter contre de tels agissements, ce qui est du devoir de tous, toujours, le LOSC mettra à la disposition de la Fédération Française de Football et du GFC Ajaccio tous contenus utiles en sa possession pour prendre les mesures qu’ils jugeront nécessaires », indique le communiqué des Dogues.

Plus d'infos

Commentaires