Håland plus fort que le Barça

Il n’y a en a que pour lui ! Depuis mardi soir, Erling Braut Håland est partout à la une des journaux européens. Et à juste titre. Auteur d’un splendide doublé contre le Paris Saint-Germain en 8e de finale aller de la Ligue des champions, l’attaquant norvégien grimpe petit à petit dans la hiérarchie des meilleurs avants-centres de la planète. Ce matin, c’est le journal croate Sportske Novosti qui nous signale une statistique folle et plutôt cocasse. L’ancien joueur de Molde a inscrit 10 buts cette saison, soit un de plus que toute l’équipe du FC Barcelone lors de cette campagne 2019-20. Certes, les Blaugranas n’ont pas encore joué leur 8e de finale aller (ce sera la semaine prochaine contre le Napoli), mais ils ont déjà été les auteurs de deux 0-0 en phase de poules. Pas très rassurant quand on prétend vouloir gagner la Ligue des champions en mai prochain.

Liverpool lance le match retour contre l’Atlético

La défaite de Liverpool sur la pelouse de l’Atlético de Madrid a semble-t-il du mal à passer auprès des Reds. Mardi soir, les champions d’Europe en titre ont été piégés au Wanda Metropolitano et leurs déclarations d’après match montrent bien qu’ils n’ont plus l’habitude de ne pas se sortir d’un coup monté. Pour le quotidien As ce matin, Liverpool a enflammé le match retour à Anfield avec quelques phrases lâchées en après-match. Jürgen Klopp a notamment critiqué l’attitude des Colchoneros envers Sadio Mané puis le style de jeu des hommes de Diego Simeone. Virgil Van Dijk y est allé aussi de son petit commentaire sur la manière de jouer des Espagnols. Avant qu’Andrew Robertson peste contre la joie de l’Atlético à la fin de la rencontre comme si tout était déjà gagné. Dans 3 semaines, à Anfield, le retour s’annonce bouillant et on en salive déjà d’avance !

L’Italie sous le charme de l’Atalanta

Pour sa première participation à la Ligue des champions, l’Atalanta joue sans pression. Et ça se voit ! Hier soir, à San Siro, la Dea n’a fait qu’une bouchée de Valence, 4-1. Une démonstration qui a laissé sous le charme toute la presse italienne ce matin. Ce résultat est le fruit du travail de longue haleine de Gian Piero Gasperini, sur le banc du club de Bergame depuis 2016. Pour la Gazzetta dello Sport, cette équipe est tout simplement « divine ». Pour Tuttosport, les joueurs de l’Atalanta sont « au paradis » ce matin. Attention tout de même, le score est large, mais on a déjà vu de sacrés retournements de situation ces dernières années en Ligue des champions. Méfiance jusqu’au bout donc...