Accusé de viol, Neymar n’en finit plus d’accumuler les mauvaises nouvelles. Blessé à la cheville droite lors du match amical face au Qatar, quelques jours seulement après ces accusations, le numéro 10 de la Seleção a dû déclarer forfait pour la Copa América. Un nouvel épisode qui vient confirmer une forte tendance : l’année 2019 est rapidement devenue un cauchemar pour le joueur du Paris Saint-Germain. Touché, Neymar attend désormais de savoir pendant combien de temps il sera éloigné des terrains.

Hier, le PSG a publié un premier communiqué, sans préciser pour autant la durée de l’indisponibilité de son joueur. « Ce mercredi soir (avant-hier), à Brasilia, dans le cadre d’un match de préparation à la Copa América, Neymar Jr a été victime d’une entorse sévère du plan latéral externe de la cheville droite. La situation de l’attaquant international brésilien du Paris Saint-Germain sera réévaluée par le Département médical du Club dans les 72 heures à venir afin de définir la démarche thérapeutique à suivre et d’établir le pronostic, à savoir le délai d’arrêt du joueur consécutif à cette blessure. »

De quoi susciter l’inquiétude puisqu’il s’agit d’un nouveau pépin physique survenu au pied droit, celui où Neymar s’est souvent blessé. En 2016, juste avant les Jeux Olympiques, en 2018 lors d’un PSG-OM, quelques jours avant le huitième de finale retour de Ligue des Champions face au Real Madrid, en janvier 2019 lors d’un match de Coupe de France contre Strasbourg et donc mercredi dernier. Dès lors, comment ne pas s’interroger sur les conséquences sur la suite de la carrière de l’Auriverde ? Interrogé par Le Parisien, l’ancien médecin des Bleus et du PSG, Alain Simon, s’était exprimé en ce sens.

Le Brésil commence à s’inquiéter pour le pied de Neymar

« Quand on parle d’un étirement du ligament de la cheville, c’est trois semaines TTC, Mais s’il y a rupture, la période d’indisponibilité est d’au moins six semaines. (...) Cela permettra aussi de savoir si sa fracture du cinquième métatarsien ne s’est pas aggravée à nouveau, ce qui serait une très mauvaise nouvelle. Dans ce cas-là, il faudrait envisager une opération chirurgicale et à ce moment-là, Neymar serait absent au moins quatre mois. » Un risque évoqué aujourd’hui par UOL Esporte. Le média brésilien nous apprend que, suite à la rechute de Neymar en janvier, l’équipementier du joueur, Nike, était depuis le mois de mars la possibilité de créer une chaussure spécialement conçue pour le Brésilien.

Le but étant d’ajouter un renfort au niveau du métatarse afin de minimiser l’impact des chocs reçus à ce niveau, notamment en cas de mauvais mouvement de la cheville. Ces derniers jours, après la diffusion d’images montrant Neymar boitant à l’entraînement, UOL Esporte révèle que Nike avait été sollicité par les médias pour savoir si cette nouvelle paire de chaussure avait été bien créée ou pas. Aucune réponse de la part de la firme américaine. De quoi laisser sceptique les observateurs, d’autant que le média ajoute que Neymar avait changer de chaussure pendant ces entraînements. Le diagnostic de la blessure est donc plus que jamais attendu. Et si le fameux cinquième métatarse est touché...

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10