Jeudi, au sortir de l’annonce de la liste des joueurs convoqués par Didier Deschamps pour les deux prochains rendez-vous de l’équipe de France contre le Luxembourg et l’Espagne, les observateurs s’interrogeaient sur l’absence d’Alexandre Lacazette (25 ans), auteur de 23 réalisations en 24 apparitions en Ligue 1 cette saison. Peu s’émouvaient en revanche de celle d’Anthony Modeste (28 ans). Et pourtant, le moins que l’on puisse dire, c’est que l’attaquant brille en Allemagne.

Il en est à 22 réalisations en 25 apparitions en Bundesliga (3 pénaltys). Ce week-end, il a encore grandement participé à la belle victoire de Cologne sur le Hertha Berlin (4-2, 25e journée) à l’aide d’un triplé retentissant (35e, 37e et 63e). De quoi récolter les louanges outre-Rhin. « Avant, Cologne avait un prince en la personne de Lukas Podolski. Maintenant, Cologne célèbre le roi Anthony », peut-on lire ce lundi dans les colonnes de Bild. Il faut dire que le Tricolore pèse pour 59% des buts de son club en championnat. Un sacré poids. « Modeste, l’assurance-vie », lance le Reinische Post. « Modeste fait tomber un record vieux de 20 ans », s’enflamme l’Express.

Cologne célèbre son nouveau roi

Il est en effet devenu le meilleur buteur étranger à Cologne, effaçant le record de l’Autrichien Toni Polster, 21 buts au compteur en 1996/97, et vise désormais le record de buts inscrits par un joueur du 1.FCK sur une saison (les 26 réalisations de Klaus Allofs datant de 19984/85). « Ses performances sont clairement supérieures à celles de Lewandowski et Aubameyang. Nous n’avons eu que 30% de possession de balle. Les deux autres ont cinq ou six occasions franches par match. Tony, lui, doit travailler dur », a salué le directeur sportif Jörg Schmadtke à l’issue de la nouvelle démonstration de son n° 27. Son coach salue la compatibilité entre le buteur et ses partenaires.

« L’équipe correspond à Anthony et il se fond à la perfection dans cette organisation. Il bénéficie du travail de l’équipe et se sent très bien », a confié son entraîneur Peter Stöger. Très performant depuis le début de l’exercice (il réalise sa meilleure saison sur le plan comptable), l’ancien Bastiais récolte notamment les fruits de son choix de rester cet hiver alors qu’un club de Chinese Super League lui faisait une cour assidue, à coups de millions. Seulement, Cologne, malgré un contrat courant jusqu’en juin 2021, pourrait avoir du mal à le retenir lors du prochain mercato estival. L’intéressé lui-même se disait sensible à l’attrait de l’Olympique de Marseille sur le plateau du Canal Football Club. D’ici là, peut-être qu’Anthony Modeste aura convaincu Didier Deschamps de lui offrir sa chance en Bleu.