Le Paris Saint-Germain n’est pas prêt d’oublier la soirée du samedi 27 avril. Battu aux tirs au but par le Stade Rennais (2-2, 6 tab à 5) en finale de Coupe de France, le PSG voit le doublé coupe-championnat lui filer sous le nez. Un ultime camouflet pour le champion de France après l’échec retentissant en Ligue des champions face à Manchester United. Mais les dirigeants franciliens devraient avoir un dossier brûlant à gérer dans les prochains jours : le cas Neymar.

Coupable d’avoir asséné un coup de poing à un spectateur au moment de récupérer sa médaille de finaliste, l’international brésilien a perdu ses nerfs. Un coup de sang qui a fait le tour du monde. Conscient du gigantesque tollé provoqué par ce geste, l’intéressé s’est excusé via les réseaux sociaux. Mais la star brésilienne pourrait ne pas passer entre les mailles du filet. Selon nos informations, la Fédération Française de Football pourrait se saisir du dossier. Si le délégué du match a signalé cet incident dans son rapport, la Commission de Discipline de la FFF se saisira automatiquement de l’affaire.

Neymar et Mbappé risquent gros

Si ce n’est pas le cas, l’instance peut décider d’elle-même d’ouvrir une procédure via sa Commission d’éthique. Face à l’ampleur de la chose, la Fédération n’écarterait pas cette possibilité. Si une procédure était ouverte, Neymar risquerait gros. En effet, les barèmes de la FFF sont connus comme extrêmement sévères. En cas de « Brutalité(s) ou Coup(s) n’occasionnant pas une blessure ou entraînant une blessure constatée par certificat médical sans incapacité temporaire de travail (ITT) envers le public, » en dehors de la rencontre, la sanction infligée peut excéder cinq matchs de suspension ferme !

Celle-ci s’appliquerait évidemment pour la Ligue 1. Les choses se corseraient pour Neymar et le PSG par ailleurs, si le spectateur en question portait plainte de son côté. En parallèle, le cas Kylian Mbappé, expulsé suite à sa faute sur Da Silva, sera jugé par la Commission de Discipline de la FFF. Et le champion du monde risque également une lourde sanction (au moins trois matchs fermes)... Reste à savoir désormais quand la Commission va se pencher sur ses dossiers brûlants. Les prochains jours s’annoncent compliqués pour le Paris Saint-Germain...

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10