Cette Coupe du Monde s’est terminée en eau de boudin pour le Brésil. Sur ses terres, la Seleção était en mission, désireuse de rempoter le tournoi pour la sixième fois de son histoire. Mais le conte de fées annoncé a connu un drôle d’épilogue, avec un revers sans précédent en demi-finale face à l’Allemagne (1-7), et un nouveau couac durant la petite finale (défaite cinglante devant les Pays-Bas 0-3). Nombreux ont été les joueurs de la sélection sud-américaine à se faire critiquer, avec en guise de tête de turc un certain Fred.

L’avant-centre, loin du football glamour que l’on attend d’un joueur brésilien, est passé totalement à côté de son Mondial. Avec un seul petit but inscrit, au cours de la victoire facile acquise en poules face au Cameroun (4-1), l’ancien Lyonnais n’a jamais trouvé la bonne carburation, et a été sifflé à de nombreuses reprises, par un public loin d’être conquis par son style de jeu. Alors, à maintenant 30 ans, Frederico Chaves Guedes de son nom complet a décidé de quitter l’équipe du Brésil, et de mettre ainsi un terme à sa carrière internationale :

« La Seleção, c’est fini pour moi. On n’a pas été bons dans les deux derniers matches mais les critiques doivent concerner l’ensemble du groupe et pas tel ou tel individu. J’ai bien sûr des responsabilités dans cet échec, mais elles sont partagées. Notre collectif n’a pas fonctionné. On m’a sifflé quand je suis sorti à 5-0 contre l’Allemagne. Mais qui ne l’aurait pas été dans pareil contexte surréaliste. Même Pelé aurait été hué par le public s’il avait connu une telle soirée. En tout cas ce n’était certainement pas seulement la faute de Fred », a indiqué l’attaquant dans les colonnes d’Estado de São Paulo, visiblement encore amer. Une page se tourne pour l’attaquant, et ce ne sont certainement pas les supporters brésiliens qui verseront une larme...

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10