À l’instar de l’Olympique Lyonnais, Manchester United a dû batailler pour décrocher son ticket pour les demi-finales de la Ligue Europa face aux vaillants Mauves d’Anderlecht. Qualifiés grâce à un but inscrit à la 107e minute des prolongations par Marcus Rashford, les Red Devils ont vécu une soirée riche en émotions. Forcément heureux d’accéder au tour suivant, les Mancuniens ont cependant subi deux coups durs : les sorties sur blessure de Marcos Rojo et de leur attaquant numéro un, Zlatan Ibrahimovic.

Touché à la cheville, l’Argentin a quitté ses partenaires dès la 23e minute. Évacué sur civière, le Suédois a, de son côté, vu son genou se dérober au moment de retomber. Une blessure qui ressemble terriblement à celle qu’avait subi le Français Kurt Zouma le 7 février 2016 avec Chelsea (contre MU). Un coup du sort intervenu au bout du temps additionnel du match, juste avant le début des prolongations. Et si le diagnostic n’est toujours pas tombé pour les deux joueurs, José Mourinho n’a pas caché qu’il craignait le pire.

Ibra pourra-t-il revenir au plus haut niveau ?

« Je ne pense pas que ce soient des blessures bénignes. Honnêtement, je suis pessimiste. Je veux attendre pour en savoir plus, mais j’ai de mauvaises sensations pour les deux. Je vais attendre et je veux essayer d’être optimiste, mais je ne peux pas », a déclaré le Special One en conférence de presse, avant d’ajouter qu’il en saura davantage « dans deux jours ». Sauf miracle, la saison d’Ibra semble en tout cas d’ores et déjà terminée. Une nouvelle glaçante pour un joueur n’ayant jamais subi ce genre de blessure.

Dès lors, une question se pose : Ibra retrouvera-t-il les chemins des terrains au plus haut niveau ? Alors qu’il signait d’excellents débuts en Premier League (17 buts en 28 matches de championnat), le Scandinave sait que si un diagnostic similaire à celui de Zouma tombe, il sera tenu éloigné des terrains durant de longs mois. Ce qui serait un sacré coup de massue pour un joueur âgé de 35 ans (il fêtera son 36e anniversaire en octobre). À moins que ce monstre de physique ne réussisse un come-back fracassant. C’est tout le mal qu’on lui souhaite.