Le 12 mars dernier, la Sampdoria communiquait sur la santé de Manolo Gabbiadini (28 ans). Le club génois annonçait alors que son attaquant international italien (11 sélections, 2 buts) avait contracté le coronavirus, ce qui en faisait, à ce moment, le 2e joueur de Serie A à être testé positif au Covid-19 (quatre de ses coéquipiers ont depuis été atteints par le virus, tout comme le médecin du club). Interrogé par la Gazzetta dello Sport ce samedi, le numéro 23 de la Samp’ a raconté ce qu’il a vécu ces derniers jours.

« J’ai eu un peu de fièvre le mardi 10 mars, mais je n’ai pas pensé au virus. Cette nuit-là, j’ai mal dormi, je me suis souvent réveillé et le matin, ma tête tournait mais elle n’était pas chaude. J’ai pris ma fièvre uniquement pour déculpabiliser et j’avais 37.5°C. J’ai appelé le docteur de la Sampdoria (...) Martina, ma femme, m’a demandé de faire le test : on a deux enfants en bas âge à la maison. Si le docteur m’avait dit d’attendre un jour avant de décider si faire le test, je ne l’aurais pas fait car je me sentais très bien. Et pensant ne pas être positif, je serais parti acheter des fruits en-dessous de chez moi et je l’aurais transmis involontairement à une personne âgée : une pensée horrible qui me tourmente. La bataille se gagne d’une façon : en respectant les règles et en restant à la maison. Je pense que nous avons tous sous-estimé ce virus », a confié Manolo Gabbiadini dans des propos rapportés par Eurosport.