Courtisan déclaré du milieu de terrain de l’Athletico Paranaense Bruno Guimarães, l’Olympique Lyonnais semblait avoir conclu l’arrivée du Brésilien dans la capitale des Gaules. Sauf que l’Atlético de Madrid a utilisé son droit préférentiel pour venir contrecarrer les plans rhodaniens.

Une annonce qu’a contestée Jean-Michel Aulas sur les réseaux sociaux. « La clause entre les deux Atletico me paraît contraire aux règles FIFA et son article 83.1 », a tweeté le président des Gones. Reste qu’il n’existe pas d’article 83.1 dans le règlement FIFA. Attendons toutefois de voir si JMA mettra ses menaces à exécution.