Pendant cette trêve internationale, la gestion de Lucas Hernández (23 ans) a fait débat. En effet, le Bayern Munich recommandait de ne pas convoquer le défenseur pour ce rassemblement car il était touché au genou et n’avait pas participé aux dernières rencontres de son club.

S’il a été préservé contre l’Islande (1-0), l’ancien joueur de l’Atlético de Madrid était titulaire contre la Turquie, lundi soir (1-1). Mais selon Sport Bild, Didier Deschamps a prévenu au préalable le club bavarois de son intention de faire jouer Hernández lors de ce deuxième match de qualification à l’Euro 2020. Après trois séances d’entraînement sans problèmes, les dirigeants allemands n’étaient pas emballés mais ont fini par accepter la décision du sélectionneur français.