L’action a beaucoup fait parler, et le syndicat des arbitres est même monté au créneau ce dimanche. Samedi soir, lors de Nîmes-Monaco, Gelson Martins a bousculé l’arbitre de la rencontre, Mikael Lesage. Un geste qui lui a valu l’expulsion, et qui risque de lui valoir une grosse suspension. Sur les réseaux sociaux, le joueur formé au Sporting a tenu à s’excuser.

« Ceux qui me connaissent savent que au long de ma carrière, j’ai toujours eu pour principe le respect pour tout le monde : collègues, adversaires, supporteurs et arbitres, sur le terrain et en dehors du même. Je ne suis pas agressif, je ne l’ai jamais été avec personne. Aujourd’hui, après réflexion, j’estime que je dois m’excuser pour mon attitude irréfléchie et avec le sang chaud. Je m’excuse en particulier auprès de l’arbitre Mikael Lesage, mais aussi auprès de mes collègues et de nos supporters », a écrit le Portugais.

Voir cette publication sur Instagram

Ceux qui me connaissent savent que au long de ma carrière, j'ai toujours eu pour principe le respect pour tout le monde : collègues, adversaires, supporteurs et arbitres, sur le terrain et en dehors du même. Je ne suis pas agressif, je ne l’ai jamais été avec personne. Aujourd'hui, après réflexion, j'estime que je dois m'excuser pour mon attitude irréfléchie et avec le sang chaud. Je m'excuse en particulier auprès de l'arbitre Mikael Lesage, mais aussi auprès de mes collègues et de nos supporters. . Quem me conhece sabe que em toda a minha carreira sempre tive por princípio respeitar todos - desde os meus colegas, adversários, adeptos e árbitros - fora de campo e dentro de campo, onde nunca fui nem sou agressivo com ninguém. Sinto que devo pedir desculpa por uma atitude irrefletida e feita de cabeça quente. Peço desculpa, em especial ao Sr. árbitro Mikael Lesage, mas também aos meus colegas de equipa e aos nossos adeptos.

Une publication partagée par Gelson Martins (@gelsondany77) le