Arrivé au LOSC l’été dernier en échange d’une vingtaine de millions d’euros, Renato Sanches (22 ans) a débarqué dans le nord de la France avec le statut de recrue la plus chère de l’histoire des Dogues. Une étiquette difficile à assumer après des premiers mois mitigés. Mais depuis la fin de l’année 2019, le Portugais a enfin retrouvé ses jambes et affiche un bon niveau. Une confiance qui a mis du temps à revenir en raison de son adaptation à la Ligue 1.

« Il m’a alors fallu prendre le temps de m’adapter à ma nouvelle vie, ce qui m’a pris environ un mois. (...) Chaque championnat a ses points faibles et ses points forts. Le championnat de France est très physique, très compétitif, il y a énormément de joueurs de talents. Si on y retire le Paris Saint-Germain, toutes les équipes se valent. C’est un championnat qui ressemble plus à la Premier League parmi ceux dans lesquels j’ai évolué. C’est très physique et très rapide, il faut s’imposer continuellement », a-t-il déclaré dans un entretien accordé au site officiel du LOSC.