Jacques Rousselot, président historique de l’AS Nancy Lorraine, a décidé de prendre du recul, passant la main à Jean-Michel Roussier. Ce dernier a lui choisi de faire appel à Alain Perrin pour l’épauler à la tête de l’écurie lorraine.

L’ancien entraîneur de Troyes, l’Olympique de Marseille, l’Olympique Lyonnais ou Saint-Étienne était présenté ce lundi en conférence de presse. « Je n’ai pas vocation à devenir l’entraîneur de l’AS Nancy Lorraine, ni aujourd’hui, ni demain. Si les résultats continuent comme ça, c’est vrai qu’il faudra se poser des questions mais si ça devait arriver, je ne serai pas le futur entraîneur, c’est très clair », a-t-il lâché, relayé par France Bleu, se mettant pleinement au service de l’actuel coach, Didier Tholot, qui sort d’un début de saison très compliqué (l’ASNL est lanterne rouge avec 4 points).