Si la saison dernière n’a pas été couronnée de succès avec seulement une Super Coupe du Portugal (victoire 3-1 contre le CD Aves) pour remplir l’armoire à trophées, le FC Porto a néanmoins réalisé un exercice honorable. Dauphin de Benfica pour seulement deux points, quart de finaliste malheureux de la Ligue des Champions, le club de la ville invaincue a aussi connu la défaite dans les Coupes nationales. Que ça soit en Coupe de la Ligue ou en Coupe du Portugal, les Portistas se sont inclinés face au Sporting CP. Placée, mais toujours perdante, la formation de Sergio Conceicao aura néanmoins montré de belles choses. Solidaire et dotée d’un jeu agréable, elle s’est toujours battue avec ses armes même si cela n’a pas forcément suffi.

Menés par son trio offensif Tiquinho Soares (15 buts en championnat), Moussa Marega (11 buts en championnat) et Yacine Brahimi (10 buts en championnat), les Lusitaniens ont également pu compter sur une ligne défensive assez solide. Loin de ses débuts catastrophiques avec le club portugais, Iker Casillas a livré un exercice de qualité. Devant lui, la charnière Pepe - Felipe a fait valoir son expérience tandis qu’Eder Militao a confirmé les espoirs placés en lui. Alex Telles de son côté perforer l’aile gauche permettant à Yacine Brahimi de revenir dans l’axe. Si on ajoute le duo très complémentaire Danilo Pereira - Hector Herrera au cœur du jeu, on l’obtient une équipe bien rodée et avec beaucoup d’automatismes.

Le FC Porto a nettement dégraissé

Néanmoins, cette formation est déjà de l’histoire ancienne et le mercato 2019-2020 annonce déjà un large renouvellement. Ainsi, plusieurs joueurs arrivant en fin de contrat ont quitté le navire portugais. Les départs de Mikel Agu (26 ans, Vitoria Guimarães), Adrian Lopez (31 ans, CA Osasuna), Fabiano (31 ans, actuellement sans club) et Hernani (27 ans, UD Levante) n’ont pas laissé un grand vide puisqu’ils avaient le statut de remplaçant. Le constat est identique pour le vétéran uruguayen Maxi Pereira (35 ans, actuellement sans club). Prêté l’an dernier, José Sà a quant à lui vu son option d’achat de 2,5 millions d’euros être levée par l’Olympiacos. Cinq mouvements ont cependant eu plus d’incidence. Arrivant en fin de contrat, Yacine Brahimi (29 ans) et Hector Herrera (29 ans) ont respectivement rejoint Al Rayyan et l’Atlético de Madrid et laisseront un grand vide derrière eux.

Pas forcément titulaire, mais utile en douzième ou treizième homme, Oliver Torres (24 ans) a pris le chemin de Séville contre la somme de 12 millions d’euros. Enfin, la défense a été délestée de deux éléments forts. Déjà un leader dans l’âme, Eder Militao (21 ans) devrait manquer au vainqueur de la Ligue des Champions 2004. Il a rejoint le Real Madrid contre 50 millions d’euros et Felipe (30 ans) a choisi les ennemis colchoneros pour un transfert estimé à 20 millions d’euros. Dire que le FC Porto a totalement été chamboulé par ce mercato n’est pas un pléonasme. D’ailleurs, la purge que subit l’effectif des Dragões n’est pas forcément terminée. Si Alex Telles ne devrait pas quitter le club malgré des intérêts du Real Madrid, du FC Barcelone ou encore de l’Atlético de Madrid durant cet été, Danilo Pereira (27 ans) et Moussa Marega (28 ans) n’ont pas autant de certitudes.

Le premier a vu l’AS Monaco tenter une approche de 30 millions d’euros. Si son club veut le conserver, le mercato est encore loin d’être terminé. De son côté, Moussa Marega dispose d’une clause libératoire de 30 millions d’euros. Cela ne semble pas effrayer les formations anglaises puisque Newcastle et West Ham seraient disposés à se positionner sur l’attaquant malien. Pour le moment présent au club, ces deux cadres restent concernés par un potentiel départ. Le Camerounais Vincent Aboubakar qui enchaîne les blessures n’entre plus dans les plans de son coach pourrait aussi partir. Besiktas serait sur les rangs. Au-delà du mercato, le FC Porto a aussi subi de plein fouet la crise de cardiaque d’Iker Casillas (38 ans). Si le gardien espagnol va mieux, il semble impossible de le revoir enfiler les gants de nouveau. D’autant plus qu’il a intégré le staff des Dragões. La recherche d’un gardien qui n’était pas forcément une priorité en début de mercato est finalement devenue urgente.

Un mercato qui met du temps à se dessiner

Devant absolument se renforcer pour concurrencer Benfica en championnat et essayer de réaliser un parcours européen crédible, le FC Porto a mis la main sur plusieurs éléments. Le Japonais Shoya Nakajima (24 ans) - qui dispose de quelques références au Portugal avec Portimonense - est arrivé en provenance d’Al Duhail. Capable d’évoluer côté gauche, il remplacera logiquement Yacine Brahimi. Voulant un profil différent en attaque, le club portugais a également misé sur Zé Luis (28 ans). Le buteur reste sur de bonnes saisons en Russie (10 buts en 25 matches de championnat l’an dernier). En sélection argentine depuis près d’un an, Renzo Saravia (26 ans) prendra la place d’Eder Militao sur le flanc droit de la défense. Enfin, l’équipe de Sergio Conceiçao a opté pour un ancien de la maison, Ivan Marcano (32 ans) pour remplacer Felipe. Une solution à bas coût, mais qui ne manque pas d’expérience.

Dès lors, le FC Porto doit absolument trouver un renfort au cœur du jeu afin de compenser le départ d’Hector Herrera et prendre un nouveau gardien suite aux problèmes de santé d’Iker Casillas. Revenu d’un prêt concluant au PAOK Salonique , Sergio Oliveira (27 ans) devrait avoir plus de responsabilités. L’international colombien Mateus Uribe (28 ans) pourrait également le rejoindre en provenance de Club America comme l’explique O Jogo. Ne disposant que de Vana Alves (28 ans) dans leurs buts, les Dragões ont multiplié les pistes pour trouver le bon successeur. Deux éléments de Ligue 1, Kevin Trapp (29 ans, Paris Saint-Germain), et Tomas Koubek (26 ans, Stade Rennais) ont été évoqués mais c’est finalement l’Argentin Agustín Marchesin (31 ans, Club America) qui a débarqué. Enfin, si les jeunes du centre de formation Diogo Queiros, Tomas Esteves, Romario Baro ou encore Fabio Silva devraient avoir leur mot à dire, ils semblent encore un peu tendres pour prétendre immédiatement à une place de titulaire.

La compétition reprend vite

La situation semble peu à peu s’arranger pour les Azuis e brancos mais le temps presse désormais. Certes, les résultats loin d’être inquiétants en préparation : victoire 6-0 contre le Recreio Desportivo de Agueda (D3 portugaise), succès 1-0 contre Fulham (D2 anglaise) et défaite 1-0 contre l’AS Monaco. Toutefois, la compétition reprend dès le mercredi 7 août pour le FC Porto avec un déplacement périlleux en Russie contre le FK Krasnodar. Cette double confrontation qui compte pour le 3e tour de qualification de la Ligue des Champions sera tout sauf une formalité. Surtout contre une formation qui a déjà repris le championnat le 14 juillet dernier.

Disposant d’une équipe solide, les Russes se sont grandement renforcés avec les venues de Rémy Cabella (29 ans, AS Saint-Étienne), Tonny Vilenha (24 ans, Feyenoord), Kaio (23 ans, Santa Clara) ou encore Younes Namli (25 ans, PEC Zwolle). Ce match a donc les allures de piège pour l’équipe de Sergio Conceiçao qui n’est pas encore bien en place. Elle devra immédiatement se mettre au diapason pour disputer les phases de poules de la Ligue des Champions pour la neuvième fois de rang. Le championnat reprend également le 10 août avec un déplacement sur la pelouse du promu Gil Vicente. Pourtant, les supporters portistas peuvent se rassurer. Les Dragões n’ont pas manqué de ressources au cours de la dernière décennie et ont toujours su se relever des vagues de départs.

Le mercato 2019-2020 du FC Porto :

Les principales arrivées :

- Shoya Nakajima (Al Duhail, 12M€)
- Zé Luis (Spartak Moscou, 8,5M€)
- Luis Diaz (Junior FC, 8,5M€)
- Mamadou Loum (Braga, 7,5M€)
- Agustin Marchesin (Club America, 7,5M€)
- Renzo Saravia (Racing Club, 5,5M€)
- Ivan Marcano (AS Roma, 3M€)
- Fabio Silva (Equipe jeune)
- Mouhamed Mbaye (Equipe jeune)
- Romario Baro (Equipe jeune)
- Diogo Queiros (Equipe jeune)
- Tomas Esteves (Equipe jeune)
- Diogo Costa (Equipe jeune)

Les principaux départs :

- Eder Militao (Real Madrid, 50M€)
- Felipe (Atlético de Madrid, 20M€)
- Oliver Torres (Séville FC, 12M€)
- José Sà (Olympiacos , 2,5M€)
- Hernani (UD Levante, Libre)
- Yacine Brahimi (Al Rayyan, Libre)
- Hector Herrera (Atlético de Madrid, Libre)
- Adrian Lopez (CA Osasuna, Libre)
- Mikel Agu (Vitoria Guimaraes, Libre)
- Maxi Pereira (Libre)
- Fabiano (Libre)

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10