Le Barça US Tour démarrait véritablement cette nuit avec un premier amical de préparation contre Naples. Une rencontre de gala remportée par les hommes d’Ernesto Valverde (2-1). Jean-Clair Todibo et Samuel Umtiti étaient alignés d’entrée tout comme Antoine Griezmann. Aux côtés de Luis Suarez, l’ancien Colchonero, disponible entre les lignes, se mettait rapidement en évidence, d’une reprise de volée suite à un corner puis d’une frappe croisée du gauche des 20 mètres bien négociée par Alex Meret. Les Partenopei réagissaient, profitaient des espaces laissés par la défense catalane et se créaient une magnifique occasion.

Seulement, Neto sortait le grand jeu seul face au capitaine napolitain Lorenzo Insigne, bien servi par José Callejon. L’Espagnol offrait un centre rasant à Dries Mertens quelques instants plus tard, mais le Belge était trop court pour reprendre correctement. Piqué au vif, le onze blaugrana repartait à l’attaque. Et à la conclusion d’un mouvement collectif, Sergio Busquets, décalé par le jeune et prometteur Riqui Puig, contrôlait à l’entrée de la surface et plaçait un intérieur du pied dans le soupirail du portier transalpin (1-0, 38e).

Les milieux font la loi, Dembélé touche du bois

Pas de quoi entamer le moral des troupes de Carlo Ancelotti. Sur un long ballon, Callejon, décidément en jambes, réussissait un superbe contrôle, effaçait Junior Firpo, titulaire pour la première fois depuis son arrivée, et frappait. Revenu à grandes enjambées, Samuel Umtiti prolongeait le ballon au fond des filets de Neto en tentant de dégager (1-1, 41e). Après la pause et les nombreux changements de part et d’autre, le rythme baissait quelque peu, mais le match restait ouvert. Abel Ruiz, à la réception d’un centre de Carles Pérez côté gauche, ratait la cible. Ousmane Dembélé, parti côté gauche, repiquait dans l’axe, crochetait son vis-à-vis et tirait du droit.

Mais la tentative du champion du Monde 2018 était repoussée par le poteau. Arkadiusz Milik, en contre, se heurtait lui aussi à Neto. Finalement, les champions d’Espagne allaient faire la différence en fin de match. Ivan Rakitic se jetait sur un ballon mal renvoyé par la défense italienne. Sa demi-volée à l’entrée de la surface ne laissait aucune chance au gardien adverse (2-1, 78e). Prochain rendez-vous pour le Barça, samedi, à nouveau contre Naples, au Michigan Stadium cette fois, à l’ouest de Détroit.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10