Ce samedi, le Barça et l’Atlético se rencontraient pour un match-choc en Liga. Vainqueurs par deux buts à zéro, les hommes d’Ernesto Valverde comptent onze points d’avance sur les Colchoneros de Diego Simeone à neuf journées de la fin et selon la presse espagnole, le titre est définitivement joué. Malgré une prestation xxl de Jan Oblak, les buts ont été marqués par Luis Suarez (84e) et l’infatigable Lionel Messi (86e), dans une confrontation dominée de la tête et des épaules par les Blaugranas.

Et l’Atlético dans tout ça ? Pas grand-chose. Leur seule action de la première période ? Un carton rouge pour Diego Costa, qui a insulté l’arbitre de la rencontre. Antoine Griezmann, annoncé au FC Barcelone l’année prochaine, a passé une nouvelle sale soirée au Camp Nou malgré quelques bons déplacements. Impuissant offensivement, à l’image de ses coéquipiers, on ne peut pas dire que Griezmann a passé un excellent moment dans ce qui pourrait être son nouveau jardin.

Il a été insulté

Si les dirigeants du club catalan sont plutôt fans d’Antoine Griezmann, qu’ils aient même espéré le transférer chez eux l’été dernier, les supporters ne semblent pas l’entendre de cette oreille. Sifflé à chaque prise de balle, le champion du Monde 2018 a eu, probablement la surprise, d’entendre un chant pour lui qui n’était pas franchement très sympathique. « Griezmann, connard, va-t’en du Camp Nou », pouvait-on entendre dans les travées du stade du Barça.

En cause ? Sa mise en scène et son refus, finalement, de s’engager avec le FC Barcelone l’été dernier. Dans un documentaire intitulé la « décision », le natif de Mâcon avait fait monter la pression et avait fini par dire qu’il n’irait pas au Barça et qu’il allait même signer un nouveau bail avec les Matelassiers, avec une belle augmentation salariale. Il n’est donc pas étonnant d’entendre ce genre de propos. Peut-être que Griezmann aura envie de les faire changer d’avis s’il signe au Barça...