Après un petit coup d’arrêt le week-end dernier face au voisin Girona, face à qui les hommes d’Ernesto Valverde ont dû se contenter d’un match nul 2-2. Et pour cette journée en milieu de semaine, le tacticien barcelonais procédait à quelques rotations, notamment sur le flanc gauche de la défense, où Thomas Vermaelen démarrait la rencontre. Munir El Haddadi était également aligné aux avant-postes. Du côté de Leganés, on avait droit à beaucoup de rotations, et des hommes habituellement titulaires comme Guido Carrillo, Allan Nyom, Diego Rolan ou Gerard Gumbau commençaient sur le banc. Le club madrilène n’avait toujours pas gagné le moindre match en Liga. Et au final, les Catalans ont offert à leur rival ce premier succès tant attendu !

Et ça commençait plutôt bien pour les Catalans. Si les Pepineros se montraient plutôt bien en place derrière lors des premières minutes de jeu, Philippe Coutinho allait rapidement se montrer décisif. Aux abords de la surface, le Brésilien recevait un bon ballon de Lionel Messi. Il enchaînait ensuite sur une belle reprise de volée face à laquelle Cuellar n’a rien pu faire (0-1, 12e). Les Catalans n’étaient pas rassasiées et Messi expédiait le cuir sur la barre d’une frappe lointaine (17e). Les Madrilènes ne parvenaient pas à réagir, et l’arrière-garde blaugrana vivait une soirée plutôt tranquille. Le rythme était souvent inexistant, sauf lorsque Coutinho et Messi décidaient de passer la seconde.

Deux minutes de folie

On n’assistait clairement pas au match du siècle du côté de Butarque... Les occasions étaient de plus en plus rares, et Leganés semblait presque se contenter de ce court retard au tableau d’affichage. Et sur la seule vraie occasion des locaux en première période, un bel enroulé d’Oscar, ter Stegen faisait étalage de toute sa détente pour sauver les siens (45e). Au retour des vestiaires, les Catalans donnaient tout de même l’impression de vouloir agrandir un peu cet écart, mais les Barcelonais allaient être cueillis à froid... El Zhar égalisait rapidement, d’une tête croisée à la retombée d’un centre de Silva (1-1, 52e). Ce n’était pas tout, puisque dans la foulée, Oscar mettait les siens devant profitant d’une grosse erreur de Piqué (2-1, 53e) !

Deux minutes de folie qui ont permis aux locaux de renverser la vapeur ! Pire encore, le Barça qui devait regretter de ne pas avoir tué le match en première période, ne parvenait pas à réagir ! Certains joueurs comme Ivan Rakitic ou Ousmane Dembélé n’y étaient pas, et Lionel Messi était plutôt bien muselé. Valverde faisait entrer Jordi Alba, Luis Suarez et Malcom, mais rien n’y faisait, Leganés était très bien en place derrière ! Cuellar enchaînait même deux parades les rares fois où ses défenseurs étaient pris au dépourvu, sur Coutinho puis sur Rakitic (80e). Le score en est resté là, et Ernesto Valverde risque d’être très critiqué ces prochains jours à Barcelone... Le Real Madrid a l’opportunité de prendre trois points d’avance sur son ennemi juré en cas de victoire face à Séville.