Très peu d’équipes, aucune même, ne peuvent se venter d’avoir deux gardiens du niveau de Thibaut Courtois et Keylor Navas. Forcément, le Belge semble faire office de favori pour démarrer la saison en tant que titulaire, lui qui a coûté 35 millions d’euros aux Merengues et qui était convoité par Florentino Pérez depuis quelque temps déjà. Le Costaricien devra lui vraisemblablement se contenter d’un rôle de remplaçant, ce qui fait parler du côté de Madrid...

« Pendant cette semaine de Courtois, Keylor Navas n’a pas voulu donner d’arguments à ceux qui veulent le voir sur le banc. Il a été très bon, avec plusieurs interventions décisives qui ont évitées le but du match nul. Il a prouvé qu’il n’a pas besoin d’être aussi grand (que le Belge, NDLR) pour aller toutes les chercher », peut-on ainsi lire sur Marca. « Keylor veut s’obstiner à rendre les choses difficiles pour Courtois et surtout pour Lopetegui, qui aura la responsabilité de choisir le titulaire. Et c’est le message qu’il a envoyé à son coach lors du Trophée Bernabéu. Quatre interventions ont fait que le public se mette de son côté face à l’absence de Courtois. Des arrêts qui peuvent relancer un débat sur les cages madrilènes qui semblait très favorable au Belge. Keylor a beaucoup d’arguments pour se défendre », explique de son côté AS.

Lopetegui ne donne pas d’indices

« Nous avons une énorme concurrence et ça, c’est bon pour l’équipe. Quelle que soit la décision que nous prendrons, il y aura toujours un problème parce qu’il y aura un gardien qui ne jouera pas, mais nous ne voyons pas ça comme un problème sinon comme deux solutions magnifiques. La concurrence est bonne à tous les postes, et dans les cages, elle est très élevées. Avoir Keylor et Courtois n’est pas un problème », a lancé Julen Lopetegui après la rencontre amicale de son équipe face à Milan samedi soir.

On devrait donc avoir un premier élément de réponse dès mercredi, à l’occasion de la Supercoupe d’Europe, face à l’Atlético. Julen Lopetegui confiera-t-il les clés du camion à Thibaut Courtois, face à son ancien club qui plus est, ou misera-t-il encore sur Keylor Navas jusqu’à ce que le Belge se soit totalement adapté et intégré dans son nouveau club ? On le saura bientôt. Mais une chose est sûre, aucun des deux n’a le droit à l’erreur, sous peine de perdre sa place très rapidement...