Ce n’est un secret pour personne. Julen Lopetegui appréciait particulièrement Isco, à qui il faisait confiance en équipe d’Espagne même lorsque l’Andalou ne jouait pas énormément en club. Une fois arrivé au Real Madrid, l’entraîneur a logiquement fait de l’ancien de Malaga un joueur important dans son système. La donne semble cependant avoir changé depuis l’arrivée de Santiago Solari sur le banc de touche du Santiago Bernabéu. C’est simple ; Isco n’a démarré aucune des cinq rencontres dirigées par l’Argentin, dans lesquelles on compte quatre victoires et une défaite.

Une situation qui interroge en Espagne. « C’est la plus grande victime du départ de Solari. [...] Un joueur de sa qualité et de son talent doit être bien plus qu’un remplaçant habituel. Il y a une statistique révélatrice : Solari a utilisé 18 joueurs différents en tant que titulaires en 5 matchs. Aucun d’eux n’est Isco », peut-on lire dans Marca. Et pour le coup, on ne peut pas parler de pépins physiques ou de méforme, puisque le joueur a démarré les deux rencontres de la sélection espagnole pendant la trêve internationale.

« Il se passe quelque chose avec Isco »

« Il se passe quelque chose avec Isco. Le malagueño a encore été remplacé et c’est la cinquième fois sur les cinq matchs dirigés par Solari qu’il est en dehors du onze », lit-on dans AS. « Solari sait ce que peut apporter Isco à l’équipe et il ne doutera pas à l’aligner quand il estimera que ce sera nécessaire, et ce ne sera que quand Isco sera en parfaite forme », précise El Español.

L’Argentin lui a jusqu’ici voulu éviter les questions sur l’Espagnol. « Isco est bien, il travaille, il progresse », confiait tout simplement l’entraîneur avant la défaite face à Eibar en conférence de presse vendredi. Toujours est-il que, si la situation du joueur de la Roja n’évolue pas dans les prochaines semaines, la presse espagnole envisage déjà un possible départ... Le Real Madrid serait prêt à la lâcher, et Manchester City serait déjà dessus...