Du côté de l’Olympique de Marseille, il semble y avoir du mieux et cette semaine a été plutôt positive, en termes de résultat du moins. En milieu de semaine, dans un Vélodrome à huis clos, les troupes de Rudi Garcia se sont imposées sur le score de 1-0 face aux Girondins. Hier soir, les Phocéens sont allés chercher les trois points sur la pelouse de Dijon grâce à cette victoire 2-1. Deux succès consécutifs qui permettent aux Olympiens, avec un voire deux matchs de plus que leurs rivaux tout de même, de remonter jusqu’à la cinquième marche du classement, à égalité avec l’AS Saint-Etienne, quatrième.

Mais hier, tout le monde n’avait pas forcément le sourire du côté de Marseille. C’est le cas de Valère Germain, qui est entré en deuxième période chez les Dijonnais après avoir été titularisé contre Bordeaux mardi soir. « Tout le monde est déçu de ne pas jouer. Je l’étais un peu plus parce que je pensais avoir fait un bon match contre Bordeaux en semaine. Je savais que j’allais rentrer et j’ai essayé d’apporter dès que je suis entré sur le terrain. L’important, c’est qu’on ait gagné », a-t-il ainsi lancé, ne cachant pas sa déception.

« J’aime être épaulé et jouer à deux. Je peux jouer seul devant aussi mais j’ai toujours joué à deux et ça s’est toujours bien passé où que j’ai joué. Je ne vois pas pourquoi ça ne marcherait pas ici », a-t-il ajouté, envoyant ainsi un joli message à Rudi Garcia. Germain estime ainsi être en mesure de jouer aux côtés de Mario Balotelli, encore buteur hier, sur le front de l’attaque phocéenne. Reste à voir si l’entraîneur marseillais voit aussi les choses de cet œil là...