Réunis devant un parterre de journalistes, les dirigeants de la LFP viennent de confirmer qu’un véritable tremblement de terre s’est produit dans le paysage audiovisuel français. Les droits TV de la Ligue 1 pour la période 2020-2024 ont ainsi été vendus pour 1,153 milliard d’euros par saison ! Un montant record pour les clubs de l’élite qui devaient jusqu’à présent se partager un peu plus de 760 M€ par année. Soit une augmentation de 60% !

Pour bien comprendre, la LFP a procédé à une répartition de plusieurs lots. Trois lots ont ainsi été remportés par Mediapro, et un seul par beIN Sports. Conséquence : le diffuseur historique de la Ligue 1, Canal+, ne diffusera donc pas la L1 dès 2020 ! Une grande première qui est un véritable coup dur pour la chaîne cryptée qui s’était fait piquer la Premier League et la Ligue des Champions par le groupe SFR.

Plus de Ligue 1 sur Canal+ à partir de 2020

De son côté, le groupe Mediapro rafle donc quasiment toute la mise (2 lots n’ont pas encore été attribués). Mais quel est ce média méconnu ? Le groupe espagnol est bien connu en Italie puisqu’il paie 1,05 milliard d’euros par an pour diffuser la Serie A pour la période 2018-2021. A noter également que Mediapro envisagerait de créer sa propre chaîne TV et donc de ne pas partager les lots acquis. Enfin, beIN Sports se contente donc des miettes avec le match du samedi à 21h et du dimanche à 17h.

La répartition des lots :

- Lot 1 (dimanche soir 21h00 + magazine dimanche 19h et 23h) : Mediapro
- Lot 2 (vendredi 21h00, samedi 17h00) : Mediapro
- Lot 3 (samedi 21h00, dimanche 17h00) : beIN Sports
- Lot 4 (Magazine dimanche matin, dimanche 13h00, multiplex 4 matchs du dimanche 15h00) : Mediapro
- Lot 5 (3 multiplex, matchs de barrages, trophée des champions) : non attribué
- Lot 6 (droits VOD, extraits en quasi direct) : Free
- Lot 7 (magazines lundi et jeudi) : non attribué