Les jours passent et les informations sur l’avenir de l’Olympique de Marseille se succèdent. Frank McCourt, qui négocie exclusivement avec Margarita Louis-Dreyfus pour le rachat du club, met doucement mais sûrement en place son projet et ses hommes (Jacques-Henri Eyraud, Didier Poulmaire). S’il reste encore quelques zones d’ombre, notamment dans le domaine sportif (quel coach ? quel directeur sportif ? quels joueurs ?), la machine semble en marche. Mais en attendant d’en savoir un peu plus, L’Équipe dévoile aujourd’hui certains détails de l’accord entre l’homme d’affaires américain et la propriétaire de l’OM. 

Ainsi, on apprend que l’ancien patron des Los Angeles Dodgers a déboursé 45 M€ pour s’offrir le club phocéen. MLD ne voulait pas aller en deçà de ce montant pour la formation achetée pour un franc symbolique en 1996 par son mari décédé. Le quotidien sportif révèle d’autres dessous de la négociation entre les deux parties. McCourt prend à sa charge les commissions des intermédiaires intervenus dans le processus de vente tout comme certaines dettes de l’institution (les options d’achat obligatoires à venir de Florian Thauvin ou Clinton Njie par exemple ou le remboursement de l’emprunt pour la Commanderie).

En outre, il a accepté de respecter quelques clauses imposées par celle qui est toujours la patronne des Ciel-et-Blanc. Le Bostonien s’est donc engagé à ne pas acquérir d’autre club sportif en Europe dans les dix ans à venir, à ne pas interférer dans la gestion courante du club grâce à son droit de veto jusqu’à l’officialisation de la passation de pouvoirs prévue pour la fin de l’année civile et à laisser 5% à la famille Louis-Dreyfus. L’OM nouveau est à ces conditions...