Après le coup de pied envoyé à un supporter marseillais lors de la rencontre de Ligue Europa à Guimaraes, le club avait affirmé vendredi dernier qu’un accord à l’amiable pour une résiliation de contrat avait été trouvé. Ainsi, l’aventure du latéral gauche dans la cité phocéenne a pris fin. Une semaine, déjà, que l’Olympique de Marseille a commencé à vivre sans Patrice Evra. Le temps passe et les joueurs reprennent le chemin des terrains. La trêve internationale aidant, l’effectif olympien ne semble pas perturbé outre-mesure par le départ de l’un de ses capitaines et pilier du vestiaire.

« Nous les joueurs on n’a pas beaucoup parlé de ça, notre objectif est d’être biens, concentrés pour les entraînements. C’est triste pour lui, il a mal réagi, mais nous on a tourné la page », a déclaré, sans faire de sentiment, Aymen Abdennour, interrogé sur l’état d’esprit qui règne à la Commanderie depuis le départ du défenseur de 36 ans, avant de poursuivre, « on apprend des choses positives, mais également des choses négatives, on a tourné la page pour se concentrer sur le match de dimanche ».

« Dommage que cela se termine comme ça »

Patrice Evra semble déjà sorti des têtes olympiennes, dorénavant focalisées sur la rencontre de dimanche, face aux Girondins de Bordeaux (21h). S’ils sont passés à autre chose, certains joueurs n’ont pas hésité à s’exprimer dans la presse, pour apporter leur soutien au latéral tout juste parti. Son partenaire de la défense, Rolando, révélait ce matin dans la Provence, « il reste un ami, mais s’il n’est plus un coéquipier. Nous perdons un leader ».

Et malgré un comportement hautement critiquable, le latéral gauche ne s’est pas pour autant mis la totalité du club marseillais à dos. Du côté du coach, Rudi Garcia, l’ensemble de l’œuvre de Patrice Evra n’est pas à jeter. « La décision du club et de Patrice est sûrement la meilleure. J’espère que Pat ne finira pas sa carrière fantastique comme ça, il était unanimement apprécié dans le vestiaire. C’est un homme formidable, je lui souhaite évidemment le meilleur. C’est dommage que cela se termine comme ça. »