Bouclé à 95% selon les propres dires de Juninho, directeur sportif de l’Olympique Lyonnais, le transfert de Bruno Guimarães (22 ans), estimé à 25 M€ hors bonus, n’a pas encore été officialisé par les différentes parties. Toutefois, le milieu de terrain, actuellement en Colombie pour disputer le tournoi sud-américain de qualification pour les Jeux Olympiques de Tokyo (victoire contre la Bolivie 5-3 ce mardi soir), a pris la parole pour confirmer son choix de carrière.

Au micro de O Globoesporte, le capitaine des Espoirs auriverdes ne s’est pas caché. « Tout est pratiquement bouclé, comme l’a dit Juninho, à 95%. Je suis heureux de mes échanges avec Juninho, l’entraîneur et le président. Tout le monde m’a dit à quel point je serai important pour le club », a-t-il indiqué, expliquant pourquoi il avait privilégié l’option rhodanienne à l’Atlético de Madrid, qui avait également soumis une offre à son club, l’Athletico Paranaense.

Le poids de Juninho

« L’Atlético de Madrid a toujours eu une option préférentielle, mais n’est jamais venu parler avec moi. Lyon me voulait plus que les autres équipes et je suis heureux d’aller là-bas », a-t-il confié. Le Carioca, 61 matches au compteur en Série A depuis juin 2017 (3 réalisations), s’est surtout laissé convaincre par le discours de son compatriote, qui a mis toutes les chances de son côté pour l’attirer dans la capitale des Gaules.

« L’appel de Juninho a pesé. Il m’a dit qu’il allait faire de moi le meilleur milieu du Monde, je crois en son discours. Il a toujours été super sincère avec moi, il a joué cartes sur table. Je crois qu’il compte pour 90% dans mon choix d’aller là-bas. Il a été super sincère, loyal, il m’a proposé un super projet de carrière et je suis très heureux. (...) Nous allons attendre les examens et penser à ça ensuite », a-t-il conclu. Il n’y a plus qu’à.