Mario Balotelli (28 ans/ITA/Olympique de Marseille)

Il est, pour le moment, l’une des plus grandes réussites du dernier mercato hivernal. Dans un marché habituellement très pauvre en solutions, l’Olympique de Marseille a pu profiter des six mois de bouderie de l’attaquant italien à l’OGC Nice pour réaliser l’un des meilleurs coups. Buteur de niveau international, Mario Balotelli n’a signé que pour six mois. Mais dès le début, l’international transalpin s’est senti comme chez lui sur la Canebière. Et ça s’est traduit par une efficacité XXL. Muet lors de ses derniers mois au Gym, Super Mario a inscrit 5 buts lors de ses 8 matches de Ligue 1 disputés sous les couleurs phocéennes. Longtemps en quête du fameux "Grantatakan", l’OM a enfin trouvé son homme providentiel. Et aujourd’hui, les négociations avec Mino Raiola en vue d’une prolongation s’annoncent déjà passionnantes.

Gelson Martins (23 ans/POR/AS Monaco)

Si certains adversaires de l’AS Monaco se plaignent des nombreuses arrivées enregistrées par le club princier en janvier, c’est bien parce que le visage des Rouge-et-Blanc a radicalement changé. Et c’est en grande partie grâce à l’apport de Gelson Martins. Prêté par l’Atlético de Madrid, où Diego Simeone ne comptait pas spécialement sur lui, l’ailier portugais a immédiatement dynamité l’attaque monégasque. Passeur décisif lors de son tout premier match sous les couleurs asémistes (en demi-finale de Coupe de la Ligue BKT contre Guingamp), le Lusitanien a mis le feu par sa vitesse et sa capacité à déstabiliser les défenses adverses. Auteur de 3 buts et d’1 assist en championnat, il a convaincu l’ASM de tenter sa chance l’été prochain en vue d’un transfert définitif. Et ça tombe bien, les soucis juridiques entre l’Atlético et le Sporting Portugal pourraient jouer en faveur des Asémistes.

Arber Zeneli (24 ans/KOS/Reims)

Cette saison, Reims surprend tout son monde avec sa sixième place au classement de Ligue 1, à un petit point seulement de la quatrième place. Et si les Champenois parviennent à déjouer tous les pronostics, c’est en partie grâce à leur flair sur le mercato. Cet hiver, Reims a par exemple mis 3 M€ sur la table pour attirer celui qui était le meilleur passeur d’Eredivisie, le jeune Kosovar Arber Zeneli. Un investissement notable pour une équipe du standing de Reims. Mais un investissement très vite rentable. Arrivé en Champagne avec une réputation de passeur hors pair, l’ancien pensionnaire du SC Heerenveen a mis ses talents en pratique puisqu’il compte déjà trois passes décisives en championnat (en 7 matches). Une efficacité qui lui permet d’ailleurs de faire partie des meilleurs passeurs européens. Et face au but, Zeneli n’est pas maladroit non plus (2 buts). Rien à ajouter.

Sehrou Guirassy (23 ans/FRA/Amiens)

Le carton rouge reçu lors de son dernier match face à Nîmes n’a pas laissé la meilleure impression. Mais le jeune attaquant arrivé en prêt en provenance de Cologne laisse entrevoir des signes encourageants pour son retour en France (il est passé par Auxerre, Lille et Laval). Auteur de deux buts en six matches (soit autant qu’en seize rencontres de Bundesliga avec Cologne cette saison), Guirassy a marqué des réalisations qui ont à chaque fois été synonymes de victoire pour les Picards. Pas anodin pour une formation qui lutte pour sa survie en Ligue 1. De quoi le relancer enfin après une période pas facile de l’autre côté du Rhin ? Ses matches pleins lui valent en tout cas d’être un titulaire indiscutable dans le onze de Christophe Pélissier.

Fodé Ballo-Touré (22 ans/FRA/AS Monaco)

Deuxième recrue la plus chère de ce mercato hivernal, le latéral gauche a été l’un des premiers joueurs que l’AS Monaco a voulu engager pour son opération sauvetage. Arrivé sur le Rocher en échange de 11 M€, l’ancien Lillois savait qu’il débarquait dans une équipe aux abois défensivement, et donc sans grande concurrence à son poste. Antonio Barreca a été envoyé du coté de Newcastle, tandis que les dépannages assurés par Nacer Chadli, Andrea Raggi et Benjamin Henrichs n’ont pas franchement convaincu. Mais vu l’investissement consenti sur lui, des résultats étaient attendus. Et pour le moment, ils sont là. Très percutant, Ballo-Touré amène du peps à l’ASM, à l’instar de Gelson Martins. Immédiatement propulsé titulaire, il tourne à une moyenne d’une passe décisive délivrée tous les deux matches (3 depuis qu’il est en Principauté).

Erik Pieters (30 ans/HOL/Amiens)

À l’instar de l’AS Monaco, Amiens compte deux représentants dans ce volet consacré aux tops du dernier mercato. Joueur d’expérience arrivé en provenance de Stoke City, l’ex-partenaire du Parisien Eric-Maxim Choupo-Moting fait un bien fou aux Picards. Rassurant sur son côté gauche, Erik Pieters (1 but) a, avec Guirassy, rééquilibré l’équipe d’Amiens. Un renfort devenu lui aussi titulaire qui apporte, en plus de sa qualité de centre, toute son expérience d’ancien international batave à une équipe bataillant pour son maintien. Homme de vestiaire, Pieters a déjà été adopté par le groupe nordiste.