Un retour en France. Voilà une possibilité maintes fois évoquée pour Patrick Vieira. Barré à l’Inter Milan, où Jose Mourinho, lassé des multiples blessures du Français, ne lui fait plus confiance, le capitaine des Bleus sait qu’il va quitter le club lombard cet été. À 33 ans, il garde une belle cote à travers l’Europe et nul doute que l’officialisation de son départ provoquerait quelques remous du côté anglais. Mais Vieira, l’a dit, s’il ne sait pas où il évoluera la saison prochaine, il n’écarte pas l’hypothèse d’un retour dans son pays natal.

Une aubaine pour le PSG, pensait-on, qui allait pouvoir en profiter pour poursuivre son recrutement d’internationaux français, plus proche de la fin de carrière que du début. Avec le lobbying de Claude Makelele, Paris a des cartes à jouer. Mais voilà, l’Olympique Lyonnais vient de rentrer dans la danse, nous apprend Aujourd’hui Sport. Et pas de n’importe quelle manière. L’OL aurait déjà des longueurs d’avance sur le PSG dans ce dossier, mené discrètement depuis quelques semaines par Jean-Michel Aulas. « Un départ est garanti à 90 % et un défi à Lyon ne serait pas pour lui déplaire. Il s’agit, à ses yeux, du meilleur club de France. À choisir, il préfèrerait Lyon à Paris. Patrick prend son temps afin d’analyser la situation. Rien ne presse dans ce dossier », affirme un proche de l’ancien Gunner.

Avec un tel transfert, Aulas frapperait un très grand coup sur le marché des transferts, et permettrait de voir le leadership de Juninho passer dans les mains de Vieira en cas de départ. La présence de l’international tricolore pourrait avoir des effets positifs et permettre à l’OL de revenir sur le devant de la scène après une saison de transition. Si aucun chiffre n’a pour le moment filtré, il se murmure également que l’Inter pourrait profiter de cette transaction pour acquérir Jean II Makoun, pisté depuis un bout de temps déjà. Si le club rhodanien n’a pas décidé de se séparer de son Camerounais, acheté 14 M€, l’été dernier, il pourrait y réfléchir à deux fois en voyant l’offre intériste. Avec un milieu de terrain Toulalan-Vieira, l’OL se féliciterait de posséder la charnière rêvée de l’équipe de France. De quoi envisager la prochaine saison le plus sereinement du monde.