Comme sur les terrains de football, Allan Saint-Maximin est difficile à suivre sur le mercato. Sauf retournement de situation, l’ancien joueur de l’AS Saint-Étienne va quitter l’OGC Nice cet été 2019. Ce qu’avait confirmé le président Gautier Ganaye à la fin du mois de mai à l’occasion d’une conférence de presse. Après avoir indiqué avoir plusieurs offres pour le joueur de 22 ans, il avait confié : « je pense qu’on va bien le vendre ». Le dirigeant azuréen était très confiant pour l’ailier non convoqué par Sylvain Ripoll pour participer à l’Euro Espoirs qui se tient actuellement à Saint-Marin et en Italie.

L’Italie, c’est d’ailleurs la destination où on pensait voir "ASM" poser ses valises durant le marché des transferts estival. En effet, en février dernier, Sport Mediaset révélait que l’AC Milan avait tenté d’enrôler le Français, sous contrat jusqu’en 2020, au mercato d’hiver. Mais les Rossoneri auraient été rembarrés par les Aiglons. Le média transalpin ajoutait que les Lombards avaient finalement trouvé un accord avec l’OGC Nice pour un transfert à hauteur de 20 M€ assortis de bonus. Sport Mediaset évoquait également un contrat de 5 ans pour le joueur. Mais finalement, Saint-Maximin pourrait prendre la direction de la Premier League.

Il y a quelque temps, Nice-Matin parlait d’intérêts de Crystal Palace, Everton et Newcastle. Ce lundi, le média régional assure que ce sont les Magpies qui sont les mieux placés pour boucler ce transfert. Allan Saint-Maximin et Newcastle seraient proches d’un accord d’après Nice-Matin. Le joueur aurait revu ses ambitions à la baisse, lui qui espérait rejoindre un club plus huppé. Même chose du côté de Nice, qui comptait le vendre au départ pour 40 millions d’euros. Les Azuréens se seraient résignés à le laisser filer pour moins que ça. Il reste à savoir si le club le sera prêt à accepter les 25 millions d’euros que devrait offrir Newcastle. Affaire à suivre...

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10