L’avenir des joueurs-cadres de Bordeaux est toujours plus incertain. Alors que la fin de saison tient en haleine joueurs et observateurs, certains ne savent toujours pas quelle tenue sera leur pour le prochain exercice. Et dans le vestiaire girondin, cette question peut désormais en hanter plus d’un.

Yoann Gourcuff, Souleymane Diawara, Marouane Chamakh et Fernando Cavenaghi entre autres sont aujourd’hui dans le flou le plus total. Un flou dans lequel navigue également l’international français Alou Diarra. Le milieu de terrain défensif s’est attiré de nombreuses convoitises ces dernières semaines, en France comme à l’étranger, et du classement final des Bordelais pourrait dépendre bien des choses le concernant.

Conscient des regards extérieurs à son encontre , ce dernier s’est livré sur ses impressions dans Aujourd’hui Sport. « Je ne peux pas faire abstraction de certaines propositions. Je me vois bien prolonger à Bordeaux, mais les cas particuliers seront étudiés en fin de saison. Ensuite, je sais qu’il y a l’Inter Milan et un club pareil ça fait réfléchir. Mais si un autre club se positionne ça fait également réfléchir. Certains clubs me font beaucoup rêver et l’Inter en fait partie ». Alors que Marseille s’intéresse également à ses qualités, le joueur a fait part de son ressenti sur le club phocéen.

« Tout dépend du discours, du projet sportif du club et de la place que l’on me propose. Je ne ferme aucune porte, même si je me sens très bien à Bordeaux ». Les Girondins, les Olympiens, une formation étrangère ? L’avenir d’Alou Diarra est loin d’être éclairci, mais d’ici quelques semaines, le géant tricolore devrait savoir ce qu’il en adviendra, sur l’Hexagone ou hors de ses frontières.