Ce week-end, il n’y avait que très peu de doutes pour la presse italienne. Layvin Kurzawa (27 ans) devait faire ses valises direction Turin, alors que Mattia De Sciglio (27 ans) allait faire le chemin inverse. Le premier est en fin de contrat à Paris et n’entre pas vraiment dans les plans de Thomas Tuchel pour le poste de latéral gauche, alors que l’Italien plaît beaucoup à Leonardo qui avait déjà tenté de l’enrôler l’été dernier. Et ça tombe bien, l’opération semblait satisfaire les deux joueurs concernés.

Le Français s’est ainsi même mis d’accord avec le champion d’Italie en titre autour d’un contrat de quatre ans et demi, alors que l’Italien lui était aussi d’accord avec le club de la capitale français. On parlait là d’un échange sec, sans contre-partie financière, qui faisait visiblement les affaires des deux parties. Mais voilà que les informations dévoilées par Le Parisien ce lundi soir viennent remettre en question l’opération.

La valeur de De Sciglio est supérieure à celle de Kurzawa

Le journal dévoile ainsi que tout est encore loin d’être bouclé. Et pour cause, la Juventus estime que la valeur de son joueur est supérieure à celle du joueur du Paris Saint-Germain, notamment parce que son contrat expire en 2022, et non dans six mois comme c’est le cas de l’ancien Monégasque. Autrement dit, les dirigeants parisiens vont devoir inclure de l’argent en plus de Kurzawa pour s’attacher les services de De Sciglio, qui devrait toucher 4 millions d’euros par saison s’il venait finalement à rejoindre Paris.

Les deux clubs vont donc devoir se mettre d’accord sur la somme que les Franciliens vont débourser, ce qui n’est pas encore le cas actuellement. Autant dire que ces derniers jours vont donc être agités du côté de Paris, avec plusieurs dossiers chauds à gérer pour Leonardo, à l’image du cas Edinson Cavani, annoncé proche de l’Atlético par la presse ibérique, et de son futur remplaçant.