Sur un nuage en Ligue 1, le Paris Saint-Germain a encore fait le show devant son public. Après avoir étrillé l’En Avant de Guingamp le week-end dernier (9-0) et éliminé le Racing Club de Strasbourg en seizième de finale de Coupe de France (2-0), le club de la capitale a dominé le Stade Rennais ce dimanche soir au Parc des Princes (4-1, 22e journée de Ligue 1). Si tout se passe bien sur les terrains, la situation n’est pas forcément rose en coulisses. Avec le départ à la retraite de Thiago Motta l’été dernier, la mise à l’écart d’Adrien Rabiot et la future résiliation de Lassana Diarra, Thomas Tuchel a réclamé un milieu de terrain pour cet hiver, d’autant plus que Marco Verratti s’est blessé. Après plusieurs pistes creusées (Idrissa Gueye, Julian Weigl, Allan, Abdoulaye Doucouré), les champions de France ont jeté leur dévolu sur Leandro Paredes.

La formation parisienne aurait d’ailleurs trouvé un accord avec le Zenit autour de 40 millions d’euros plus cinq en bonus, et le joueur argentin aurait même passé sa visite médicale au Qatar avant de rallier la capitale française. Finalement, l’officialisation du transfert est toujours attendue. En conférence de presse samedi, Thomas Tuchel avait déjà communiqué à ce sujet : « nous voulons Leandro et il veut jouer avec nous. Ce n’est pas terminé, je ne peux pas beaucoup parler de lui, on veut boucler ce transfert pendant ce week-end. » Malheureusement pour l’ancien coach du Borussia Dortmund, le week-end touche à sa fin et son voeu n’a pas encore été exaucé. Et ce dernier en a remis une couche ce dimanche soir après le succès face au club breton, n’hésitant pas à afficher son agacement.

« Je l’ai cherché partout »

Au micro de Canal +, Thomas Tuchel a en effet fait le point sur la performance de son équipe, avant de parler de la blessure de Neymar et donc du transfert de Lenadro Parades. Et l’entraîneur allemand a préféré faire preuve d’ironie. « Je dois le dire honnêtement, je l’attends depuis quelques jours, chaque jour il n’est pas là, je l’ai cherché partout : dans les vestiaires, dans la salle des kinés, avec les gardiens, mais il n’est pas là. J’ai attendu quelques jours. Mais normalement, comme il n’est pas là on doit commencer à se mettre à pleurer », a-t-il lâché avant d’évoquer la possible arrivée d’un autre renfort : « j’espère toujours un autre joueur, mais on doit commencer par un joueur. »

Mais il n’a pas souhaité s’arrêter là. Après être passé au micro de Canal +, Thomas Tuchel s’est présenté en conférence de presse au Parc des Princes. Questionné sur le même sujet, il a encore affiché son inquiétude. « Il faut des joueurs pour conserver l’ambition. Que doit-il arriver encore pour que des joueurs arrivent ? »,a notamment expliqué l’ancien défenseur. Le temps presse en tout cas pour le Paris Saint-Germain, puisque le mercato hivernal fermera ses portes jeudi soir. Reste désormais à savoir si les dirigeants parisiens réussiront à régler ce dossier avant le 31 janvier, alors que Canal + expliquait dernièrement que le transfert de l’Argentin était en stand-by notamment à cause d’une clause dans le contrat.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10