Une recrue surprise. Cette semaine, l’Olympique Lyonnais a fièrement annoncé la signature de Reo Griffiths. À tout juste 18 ans, cet attaquant anglais avait la planète football à ses pieds. Des pieds qui valent de l’or puisque le RB Leipzig, le Real Madrid, le FC Barcelone ou encore le Paris Saint-Germain lui ont fait les yeux doux. Mais le joueur formé à Tottenham a finalement donné sa préférence aux Gones. « Reo Griffiths a signé un contrat professionnel d’une durée de 4 saisons avec l’Olympique Lyonnais, soit jusqu’au 30 juin 2022 », ont précisé les pensionnaires du Groupama Stadium avant d’ajouter. « Sollicité par de nombreux clubs au terme de son engagement (Scholarship Agreement) avec Tottenham au 30 juin dernier, Reo Griffiths a privilégié le projet de l’O.L.. Il viendra dans un premier temps poursuivre sa formation au sein du groupe Pro2 et disputera la Youth League ».

L’OL veut prendre son temps avec un jeune homme qui est précoce et qui a déjà des temps de passages très intéressants. Souvent meilleur buteur dans les catégories jeunes en sélection, il a été finaliste de l’Euro U17 avec l’Angleterre en 2017 (1 match). En club, il a été buteur à 3 reprises en 9 matches de Youth League lors des deux dernières années. En plus d’avoir fait quelques apparitions en U23, il a claqué 27 buts en 20 rencontres la saison dernière en U18 avec les Spurs. Meilleur buteur de la ligue, il s’était notamment distingué lors de la victoire 9 à 0 face à Arsenal se souvient Ed Aarons, journaliste pour le Guardian. « Reo a beaucoup impressionné au niveau des équipes jeunes à Tottenham. Il a marqué beaucoup de buts. Lors du derby face à Arsenal, il a marqué un quadruplé et il a délivré trois passes décisives ». Car en plus d’être une fine gâchette, le natif de Londres est un redoutable passeur (11 passes décisives).

Reo Griffiths, le nouveau joyau de la couronne anglaise

Une large palette qui fait de lui l’un des jeunes talents à suivre. « Reo Griffiths est très rapide, vif et puissant. C’est un joueur très efficace face au but et plutôt à l’aise des deux pieds. C’est un phénomène », nous assure le spécialiste du foot anglais. À l’écouter, Lyon a frappé un très joli coup. « Recruter Reo Griffiths, je pense que c’est une belle affaire pour l’Olympique Lyonnais. Beaucoup de clubs dont Leipzig étaient intéressés par lui. De nombreux talents anglais, comme Jadon Sancho (Dortmund) et maintenant Reo Griffiths, n’hésitent plus à aller saisir des opportunités à l’étranger. Cela va être intéressant de voir évoluer Griffiths en France ». Chez nos voisins anglais, on regrette déjà son départ. En avril dernier, The Sun lui avait consacré un article où il était présenté comme "le prochain Harry Kane".

La publication britannique en parlait comme d’une "machine à marquer des buts âgée de 17 ans" et indiquait que " de nombreux fans de Tottenham demandaient à ce qu’il soit promu en équipe première afin d’évoluer aux côtés de Kane". Un rêve qui ne se réalisera pas pour le moment puisque le jeune homme est désormais à Lyon. Interrogé sur le site officiel du club rhodanien, l’international anglais U17 a expliqué son choix d’opter pour le projet lyonnais. « Je pense que l’OL est un très grand club. Je suis vraiment heureux d’être ici. Il y a beaucoup de grands joueurs qui sont passés par ici, Karim Benzema ou Alexandre Lacazette. Je suis vraiment heureux d’être ici. Mon objectif est de progresser, jouer le plus possible, marquer mes premiers buts et peut-être découvrir la Champions League ». C’est tout le mal qu’on peut souhaiter à ce pur diamant que l’Olympique Lyonnais compte bien polir.