Lille est au septième ciel. Un peu moins de sept ans après, le club nordiste va retrouver la Ligue des Champions. Un scénario qui peut paraître complètement dingue pour une équipe au bord de la relégation il y a seulement un an. Revenu des flammes de l’enfer, le LOSC peut désormais envisager l’avenir de manière sereine. Car les Dogues ne comptent pas faire de cette remarquable saison 2018/2019 un simple coup d’éclat avant un éventuel pillage.

Certes, le départ de Nicolas Pépé a été acté, mais la direction lilloise, Gérard Lopez en tête, ne cesse de répéter qu’un exode massif des meilleurs éléments n’est pas au programme. Le patron du LOSC a tout d’abord assuré que le chef du recrutement, Luis Campos, allait bien rester dans le Nord de la France. Ensuite, l’homme d’affaires a martelé qu’il se montrerait ambitieux lors du prochain mercato, et ce, malgré son envie de réaliser plusieurs ventes juteuses.

Et désormais, c’est en Ligue des Champions que Lopez veut briller. En effet, si Lille doit s’attendre à être reversé dans un groupe compliqué, les hommes de Christophe Galtier comptent bien jouer leur va-tout. « L’idée, ce n’est pas n’est juste de participer, c’est clair et net. A partir de là, on aura une enveloppe d’investissement qui nous permettra d’être compétitifs. On est dans une position économique assez avantageuse. Il va falloir construire là-dessus, ne pas s’emporter, qu’on gère ça comme on a fait jusqu’à maintenant », a déclaré le patron du LOSC en zone mixte à l’issue du match. C’est annoncé.