Liverpool est un club mythique. Mais on peut appartenir à la catégorie des cadors du football européen sans pour autant briller constamment en Ligue des champions. En effet, les Reds ne se sont plus hissés en quart de finale de la compétition reine continentale depuis 2009. Une confrontation face à Chelsea au scénario rocambolesque (4-4 au retour), Frank Lampard terrassant les derniers espoirs des coéquipiers de Steven Gerrard à la 89e minute. Depuis cette élimination, les pensionnaires d’Anfield Road n’ont plus fréquenté les quarts.

Mais les supporters anglais espèrent bien que cette anomalie prendra fin cette saison. Il faut dire qu’ils possèdent les arguments pour se projeter vers un destin radieux dans cette édition. L’un d’eux, concerne assurément le duo formé par Roberto Firmino et Mohamed Salah. Les deux protagonistes seront à surveiller comme l’huile sur le feu ce soir à Porto. La formation lusitanienne est prévenue, les deux protagonistes comptent bien tirer leur épingle du jeu et malmener une arrière-garde forcément désireuse de limiter les dégâts. Nul besoin donc d’extrapoler sur le traitement de faveur qui sera infligé aux deux compères sur le pré.

Firmino-Salah, duo imprévisible

Et les statistiques sur le rendement du duo Firmino-Salah demeurent éloquentes. En Europe, seul le duo Neymar-Cavani a inscrit plus de buts que la paire anglaise. Les deux joueurs du PSG en ont marqué 55 toutes compétitions confondues, quand l’attaquant brésilien et l’international égyptien en ont inscrit 49. En Ligue des champions, le buteur auriverde de Liverpool comptabilise sept réalisations en huit matchs disputés (incluant le tour préliminaire). Seul Cristiano Ronaldo peut se targuer de s’appuyer sur des meilleures stats avec neuf réalisations.

L’autre star des Reds, Mohamed Salah pointe lui à six réalisations en huit matchs (tour préliminaire inclus). Mais le duo qui affole les défenses de Premier League (20 buts pour Firmino, 22 pour Salah) rêve de propulser son équipe parmi le gotha européen. Une mission qui débute dès ce soir face à Porto au stade Dragao. « Si je joue un bon match, les buts viendront. J’essaie de donner le maximum pour l’équipe. Je ne sais pas si Porto aura peur, mais nous allons leur rendre la vie difficile et les faire souffrir, » a déjà prévenu Firmino. Rendez-vous est pris à 20h45 (match FC Porto-Liverpool à suivre en live commenté sur FM) pour en découdre...