Serge Aurier, Geoffrey Kondogbia, Raphaël Varane, Wylan Cyprien… Ces dernières années, le RC Lens a produit bon nombre de talents, prouvant l’expertise du centre de formation artésien. Didier Desprez (17 ans) espère sans doute suivre les traces de ses brillants aînés. Le jeune gardien de but est présenté comme un espoir prometteur. Il a déjà gardé les buts de la réserve à 21 reprises en CFA, avec qui il a débuté à l’âge de 16 ans.

Inspiré par plusieurs références telles que Manuel Neuer ou Steve Mandanda, il affiche des qualités nettement au-dessus de la moyenne et une maturité étonnante. Preuve de son potentiel, il a été sélectionné en équipe de France U18 par Bernard Diomède pour un amical contre l’Italie, à Clairefontaine, ce 8 février (1-1). Une belle récompense pour celui qui avait déjà été appelé en U16 et en U17. Sa précocité a d’ailleurs éveillé plusieurs intérêts ces derniers temps.

Une situation qui attire les regards

Comme annoncé par Madeinfoot, et confirmé par nos informations, le portier a ainsi été supervisé par de nombreuses écuries européennes venant d’Italie (la Juventus Turin), d’Angleterre (plusieurs clubs de Premier League notamment) ou encore de Belgique (des formations du top 5 de Jupiler League). Les Sang-et-Or vont devoir se pencher sur ce dossier, puisque son contrat aspirant expire en juin. Quasiment arrivé au terme de son cycle de formation, le joueur est à la croisée des chemins.

Arrivé à La Gaillette il y a six ans, le natif de Villeneuve-d’Ascq, souvent surclassé, se verrait bien signer son premier contrat professionnel avec son club formateur. La direction lensoise sait donc ce qu’il lui reste à faire pour ne pas voir Didier Desprez, un de ses talents les plus prometteurs, filer sous d’autres cieux sans avoir pu se montrer au plus haut niveau.