Un conte de Noël. Il y a quelques semaines, Christian Anderson Konan (19 ans) cherchait à se relancer. Passé par les équipes de jeunes de l’Inter Milan et Mérignac, cet attaquant né à Varese en Italie n’a pas été retenu après deux années passées chez les Girondins de Bordeaux à jouer avec les U19 Nationaux et même la Youth League. Alors, fin novembre, il a embarqué pour la Suède avec Youssef Moussaid, intermédiaire enregistré auprès de la Fédération Royale Marocaine de Football, et l’association PREMIER’ART.

Une semaine durant, avec les 17 autres joueurs sélectionnés pour l’occasion, le jeune homme né en 1999 a enchaîné séances d’entraînement encadrées par un coach diplômé et matches amicaux face à trois écuries professionnelles. Une expérience inoubliable. « Ce voyage a été extraordinaire. Une superbe expérience, enrichissante humainement et sportivement », a-t-il raconté, la conseillant vivement à tous les jeunes dans sa situation.

La Suède pour se relancer

Et pourtant, il ne savait pas encore que ces sept jours en Scandinavie allaient changer le cours de sa carrière. Alerté par ses qualités de puissance, de percussion et de finition, Clermont l’accueillait quelques jours à l’essai. Une opportunité qu’il ne laissait pas passer. Son talent mettait rapidement tout le monde d’accord et, selon nos informations, les Auvergnats lui faisaient signer un contrat jusqu’à la fin de la saison 2018/19. À lui désormais de faire ses preuves pour concrétiser cette deuxième chance.

Une belle histoire, preuve que les secondes chances existent si on s’en donne les moyens. D’ailleurs, comme Christian Anderson Konan, quatre autres éléments présents en Suède sont en discussions avancées avec des écuries professionnelles et pourraient rapidement donner un second souffle à leur carrière. Après la Suisse et la Suède, Youssef Moussaid et PREMIER’ART organisent une nouvelle session au Portugal à la mi-janvier 2019, avec des amicaux prévus contre les U23 de Braga et Aves. Une chance de plus.