Après les départs de Luke Shaw (Manchester United), d’Adam Lallana, de Dejan Lovren et de Rickie Lambert (Liverpool) et celui de Calum Chambers (Arsenal), de nombreux observateurs et autres bookmakers britanniques prédisaient une véritable descente aux enfers pour les Saints. Force est de constater que ce n’est pour l’instant pas le cas. Il y a peu, lors de la période des transferts, Ralph Krueger le président des Saints annoncé la couleur : « Notre but, c’est qu’à la fin du mercato, les gens se disent que notre équipe a un plus, qu’elle est supérieure à la précédente. » Avec 7 points en 4 matches, les hommes de Ronald Koeman, tout juste débarqué dans l’Hampshire, s’en sortent plutôt bien, que cela soit sur le plan comptable ou dans le jeu. Après une première défaite en ouverture de Premier League face à Liverpool (2-1), un match nul face à West Brom (0-0), les pensionnaires du St Mary’s Stadium restent sur deux succès consécutifs. D’abord face à West Ham (1-3) puis face à Newcastle (4-0).

Pourtant, tout semblait très compliqué pour les Saints avec ces départs à des postes clés. La charnière centrale de Southampton a dû être totalement remaniée, Yoshida et Fonte ont dû prendre leurs responsabilités. Dans l’entrejeu, Koeman a finalement réussi à conserver son métronome, le français Morgan Schneiderlin. D’autres joueurs sont arrivés, Toby Aldeweireld et Florin Gardos ont débarqué pour renforcer la ligne défensive des Saints. Shane Long, Dusan Tadic, Sadio Mané (qui vient tout juste d’obtenir son permis de travail, ndlr) et Graziano Pellè se sont vu confier le labeur offensif. D’ailleurs, l’attaquant italien flambe depuis le début de saison. Avec 4 réalisations en 4 apparitions (3 en championnat, 1 en coupe, ndlr) Pellè commence déjà à remplacer Rickie Lambert (13 buts en championnat la saison dernière) dans le cœur des supporters des Saints.

Les bonnes performances de Southampton sont aussi liées aux progrès de sa jeune garde. Ainsi, James Ward-Prowse (19 ans), considéré comme l’un des milieux de terrain qui fera le futur des Three Lions, a déjà délivré deux passes décisives. Nathaniel Clyne (23 ans), autre espoir anglais, fait toujours les beaux jours du couloir droit de la défense des Saints. Morgan Schneiderlin, la surprise de la liste de Deschamps lors du dernier mondial, qui n’en était pas une lorsqu’on est observateur du championnat anglais, semble avoir pris une autre dimension. Leader technique et patron de l’équipe, l’ancien joueur de Strasbourg a déjà inscrit trois buts. Outre ses réalisations, il brille par ses facultés à faire le liant entre sa défense et sa ligne d’attaque. Un mix bien dosé d’expérience et de fougue, il semblerait que cela soit la recette du technicien néerlandais pour faire déjouer les pronostics et offrir une belle saison aux supporters rouge et blanc. Avec l’appui de Sadio Mané aux avant-postes lors des prochains matches, Southampton pourrait bien être l’une des surprises de cette nouvelle saison dans l’élite britannique.