Un cauchemar en bonne et due forme, voilà ce que vit Portsmouth cette saison. Lanterne rouge de la Premier League et en proie à de très graves difficultés financières, le club anglais n’en finit plus de déchanter. Et pour ne rien arranger, le cas Aruna Dindane vient assombrir un tableau déjà pauvre en couleurs. Le joueur a d’ores et déjà disputé 20 rencontres cette saison et s’il porte le maillot de Pompey une fois de plus, la formation britannique devra automatiquement verser 4,5 M€ à Lens, selon les modalités négociées pour le prêt de l’international ivoirien.

Sur le site officiel de Portsmouth, le manager Avram Grant revient sur cette situation ô combien ubuesque : « Aruna n’a pas joué ce week-end à cause d’une clause dans son contrat. Je ne sais plus le nombre exact de matches mais s’il joue une rencontre de plus, alors nous devrons payer un peu plus de 4,5 M€ à Lens. Et pour l’heure, Portsmouth ne peut payer 4,5 M€. Son agent essaye de négocier entre Lens et nous. Mais je pense que nous devons faire ce qui est mieux pour le joueur plutôt que pour nous. »

Aruna Dindane est donc condamné à ne plus jouer jusqu’à la fin de la saison, le club de Pompey n’étant en aucun cas en mesure de régler la somme annoncée. La fin de saison risque d’être longue pour l’attaquant, d’autant que la Coupe du Monde approche à grands pas et qu’une telle situation pourrait lui coûter sa place dans les 23 Ivoiriens. À moins que Lens et Portsmouth négocient un retour de l’ancien joueur d’Anderlecht au Stade Bollaert.