L’une des deux tours de contrôle de la défense centrale du Bayern serait-elle sur le point de quitter Munich ? Après sept ans de bons et loyaux services en Bavière, Jérôme Boateng avait, selon les dernières informations du quotidien de la capitale, un pied à Paris. Mais alors que Le Parisien annonçait un accord entre le joueur et le Paris Saint-Germain, Bild vient aujourd’hui relancer le dossier. Alors que le mercato fermera ses portes dans sept jours en Angleterre, le quotidien allemand fait état d’un intérêt prononcé de Manchester United pour le défenseur champion du monde en 2014.

À la recherche d’un défenseur central, les Red Devils se sont penchés sur les profils de Yerry Mina, peu utilisé la saison passée du côté du FC Barcelone et dont les velléités de départ sont connues de tous, et Tobby Alderweireld, que les Spurs de Tottenham ont placé sur la liste des transferts. Deux dossiers qui traînent en longueur et qui auraient incité José Mourinho à passer à la vitesse supérieure avec Jérôme Boateng. Le défenseur allemand connaît déjà Manchester, où il avait évolué sous les couleurs de City durant la saison 2010/2011, avant de rejoindre le Bayern. Si le coach portugais cherche désespéramment à renforcer son arrière-garde, la proposition des Red Devils ne semble cependant pas emballer les Bavarois.

Les Red Devils veulent inclure Anthony Martial

En effet, le plan de Manchester United est simple. En conflit ouvert avec José Mourinho, l’international français Anthony Martial (22 ans) serait la monnaie d’échange des Red Devils pour attirer Jérôme Boateng. L’ancien attaquant de l’Olympique Lyonnais et de l’AS Monaco, qui avait été transféré de la Principauté pour 60 millions d’euros, aurait encore une très bonne cote sur le marché. L’ailier gauche serait, selon le quotidien allemand, évalué à 65 millions d’euros - environ dix millions de plus que la somme espérée par le Bayern Munich si elle se résignait à lâcher son défenseur central. Sauf que le Bayern Munich n’est pas intéressé par un échange et n’a pas l’intention d’empiler les attaquants.

C’est en tout cas ce qu’a laissé entendre Karl-Heinz Rummenigge, le président de l’entité munichoise, au média allemand. « Nous avons déjà quatre ailiers : Ribéry, Robben, Coman et Gnabry. Et Davies vient de nous rejoindre (le Canadien rejoindra Munich en janvier de Vancouver, ndlr). En ajouter d’autres causerait des problèmes à l’entraîneur, » a-t-il déclaré. Il semble donc entendu que Manchester United devra sortir le chéquier s’il veut s’attacher les services de Jérôme Boateng cet été, les Bavarois préférant en effet de l’argent plutôt qu’un échange selon Bild. Sous contrat jusqu’en 2021 en Bavière, l’international allemand devrait rapporter gros au champion d’Allemagne. Quant à savoir quelle destination rejoindra le défenseur, que son coach, Niko Kovac, ne voulait pas voir partir cet été, il faudra encore attendre quelques jours. Si dimanche (20h15), à court de forme, Jérôme Boateng ne devrait pas fouler la pelouse de l’Allianz Arena lors de la rencontre amicale entre le Bayern et Manchester United, nul doute que les discussions iront bon train.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10