Mais que fera Antoine Griezmann ? C’est la question que se posent tous les amoureux du joueur chaque été. Ces derniers temps, l’international français de l’Atlético Madrid était annoncé dans le viseur de Manchester United, les Red Devils en auraient fait leur priorité pour le futur mercato estival. Pourtant, l’attaquant des Colchoneros n’a en aucun cas confirmé ce mardi soir, au micro de RMC Sport, des négociations très avancées avec l’équipe locataire d’Old Trafford.

Tout d’abord, l’international tricolore a expliqué que tout tournerait autour de la situation des Colchoneros en fin de saison. « Avec la Real Sociedad, je sentais que j’avais besoin de partir. Pour l’instant, je n’ai pas ce besoin ou cette envie. On ne sait pas comment va finir la saison. Si elle termine mal, peut être que je vais me poser la question. Pour l’instant, ce n’est pas d’actualité », a-t-il débuté.

« L’Angleterre, il y a beaucoup de doutes par rapport à ma vie privée »

« Après, je me demande où je peux partir. En Espagne, il y a le Barça et le Real Madrid. Le Barça a les trois devant. Madrid, c’est impossible par rapport à mon club. Je crois qu’entre eux, ils ont un pacte. L’Allemagne, ce n’est pas trop un championnat qui m’attire. La France, pas pour l’instant. Et l’Angleterre, il y a beaucoup de doutes par rapport à ma vie privée. Tout ce qui est pluie, mauvais temps… J’ai besoin d’être heureux en dehors », a poursuivi le récent finaliste de la Ligue des Champions et de l’Euro.

Avant toutefois de préciser qu’il suivait avec attention le championnat anglais. « J’aime les équipes qui mettent de l’intensité comme en Angleterre. Oui, je regarde le championnat anglais. Les arbitres laissent jouer, les stades sont toujours remplis », avance Griezmann tout en précisant que le championnat qui lui plaît le plus est celui dans lequel il évolue actuellement. Nul doute que le dossier n’est pas refermé pour les armadas européennes. Reste à savoir si elles arriveront à le convaincre de quitter le Stade Vicente Calderon.