Dans le cadre d’un match en retard de la 18ème journée de Premier League, West Ham accueillait Liverpool au London Stadium. Mal en point cette saison, les Hammers souhaitaient se payer le scalp du leader du championnat. Pour y parvenir, David Moyes alignait un 5-3-2 avec le duo Haller, Lanzini en attaque. Côté Reds, Jürgen Klopp s’appuyait sur son traditionnel 4-3-3 et devait se passer des services de Sadio Mané blessé. Divock Origi démarrait la rencontre avec Salah et Firmino en pointe. Peu avant le quart d’heure de jeu, les Hammers se procuraient une première opportunité.

Sur la gauche, Noble distillait un bon centre pour Lanzini qui devançait Alisson mais ne trouvait pas le cadre (14e). Sans conséquence pour les Reds car l’attaquant argentin était hors-jeu. Neuf minutes plus tard, Liverpool montrait le bout de son nez. Salah alertait Robertson dans la surface. Le défenseur devançait la sortie Fabianski mais sa tentative était sauvée par Diop sur sa ligne (23e). Peu après la demi-heure de jeu, le leader de la Premier League obtenait un penalty. Alerté dans la surface par Firmino, Origi se faisait faucher par Diop (32e). Mohamed Salah ne tremblait pas et convertissait l’offrande (0-1, 35e).

Salah au four et au moulin

Au retour des vestiaires, West Ham se procurait une belle occasion. Côté droit, Rice centrait au point de penalty pour Lanzini qui manquait sa volée (48e). Dans la foulée, Robertson déboulait côté gauche et voulait combiner avec Salah. Le ballon était contré et revenait sur Firmino dont la frappe était déviée en corner par Fabianski (50e). Le portier des Hammers retardaient l’échéance. Sur un contre éclair, Henderson trouvait Salah qui lançait Oxlade-Chamberlain. Le milieu anglais gagnait son duel face à Fabianski (0-2, 52e). Loin de rendre les armes, les hommes de David Moyes repartaient à l’assaut des buts de Liverpool. Bien servi par Lanzini, Snodgrass décochait une belle frappe détournée par Alisson en corner (55e). Dans une bonne période, West Ham maintenait la pression. Snodgrass distillait un bon centre pour Ogbonna dont la tête passait au dessus (58e).

Malheureusement pour le club londonien, Liverpool relevait la tête et Origi obligeait Fabianski à s’employer (67e). Quatre minutes plus tard, Rice s’infiltrait dans la défense des Reds mais butait sur Alisson. Le ballon revenait malencontreusement sur Alexander-Arnold qui manquait de tromper son propre gardien (71e). Les actions s’enchaînaient et le leader de Premier League manquait d’asséner le coup de grâce. Sur la gauche, Alexander-Arnold centrait pour Salah dont la tête passait à côté (73e). L’attaquant égyptien bien servi par Wijnaldum voyait sa frappe heurter le montant cinq minutes plus tard (78e). Grâce à ce vingt-troisième succès de la saison, Liverpool comptait désormais 19 points d’avance sur Manchester City.