Du côté des Red Devils, on a retrouvé le sourire. Huit victoires d’affilée toutes compétitions confondues, et un sacré bond au classement qui a propulsé les Mancuniens jusqu’à la sixième position, à seulement trois points de la quatrième marche occupée par Chelsea. Au final, les pensionnaires d’Old Trafford ont égalisé en toute fin de match face à Burnley (2-2) ! Bien que mal classé, leur rival posait énormément de soucis à la formation entraînée par Ole Gunnar Solskjær, qui peinait clairement à déployer son jeu. Aucune vraie occasion à se mettre sous la dent en première période par exemple, et c’est Luke Shaw qui était le Diable Rouge le plus dangereux !

Au retour des vestiaires, les locaux semblaient un peu plus dangereux, ou c’était du moins l’intention qu’ils avaient. Et pourtant, c’est bien Burnley qui allait faire trembler les filets en premier, via Barnes, après une perte de balle de Pereira (0-1, 50e). Et ce n’était pas terminé, puisque de la tête, Chris Wood signait le deuxième but de Burnley (0-2, 80e), refroidissant totalement Old Trafford. Paul Pogba a tout de même pu réduire l’écart sur un penalty provoqué par Lingard (1-2, 87e) et alors qu’on se dirigeait vers la première défaite pour ce Manchester United d’Ole Gunnar Solskjær, Victor Lindelof a égalisé (2-2, 90e+2) ! Décidément, le Norvégien a un bel ange gardien au-dessus de son épaule ! Son équipe reste sixième.

Manchester City avait pourtant tout sous contrôle

Les voisins skyblues avaient eux un déplacement chez une équipe qui ne va pas très bien, Newcastle. Chez des Magpies qui enchaînent les revers, les hommes de Pep Guardiola ont été surpris, s’inclinant 2-1 alors qu’ils avaient toutes les cartes en main pour l’emporter. Les Citizens semblaient d’ailleurs plus que pressés de plier cette rencontre, puisque dès la première minute de jeu, le Kun Agüero faisait trembler les filets. Servi par David Silva, l’attaquant argentin a enchaîné sur une belle reprise de volée (0-1, 1e). Dès lors, Kevin de Bruyne et compagnie mettaient la main, ou le pied plutôt, sur le ballon, ne laissant aucune chance aux Magpies de pouvoir élaborer des attaques.

Les Citizens étaient donc dans la gestion totale de la rencontre, donnant l’impression de jouer à 30%. Il y avait tout de même quelques situations intéressantes à se mettre sous la dent, comme cette occasion de David Silva, boxée par le portier rival (58e). Ils ont cependant été pris au piège, puisque Rondon allait égaliser pour l’équipe de Rafa Benitez. En vrai buteur, l’ancien de Malaga a crucifié Ederson dans la surface (1-1, 66e). Et ça allait se compliquer, puisque Matthew Richie, sur penalty, mettait les locaux devant (2-1, 80e) ! Manchester City n’a pas pu revenir, et Liverpool pourrait prendre sept points d’avance en tête de la Premier League en cas de victoire contre Leicester demain !