Server Djeparov. Voilà un nom qui ne revient pas spécialement aux amateurs de football. Pourtant, il y a de fortes chances qu’il évolue sous peu dans une des meilleures écuries européennes, à savoir Chelsea. Les Blues ont en effet proposé un essai à ce joueur du Bunyodkor, champion ouzbek en titre. L’affaire n’est pas à prendre à la légère. Car Djeparov n’est rien de moins que le Ballon d’Or asiatique. Elu mardi meilleur joueur par la Fédération asiatique de football, il évolue notamment aux côtés du Brésilien Rivaldo, venu effectuer une pige très lucrative dans ce pays très reculé.

Et d’après l’ancien du Barça, Djeparov est « de loin assez bon » pour évoluer dans un championnat européen. International ouzbek, ce milieu de terrain âgé de 26 ans compte 49 sélections et il ne faut pas se fier à son look qui rappelle curieusement celui de Tony Vairelles. Djeparov est parti pour fouler les pelouses anglaises, comme l’a confirmé le porte-parole des Blues à ESPN. « À condition d’en avoir l’autorisation et si le joueur en a envie, nous serions ravis d’accueillir Server à Cobham (centre d’entraînement de Chelsea) », a assuré Simon Greenberg.

Et le cas Djeparov ne sera pas unique si l’on en croit le dirigeant londonien. « Notre accord avec la Fédératon asiatique est la preuve de notre volonté à aider au développement du foot en Asie et cette invitation ne peut que mieux exposer au monde la qualité du football asiatique ». En témoigne la mise à l’essai d’un deuxième joueur originaire de cette région du monde, qui a gagné le titre de meilleur espoir d’Asie, Ahmed Khalil. Âgé d’à peine 17 ans, cet attaquant évolue au sein du club d’Al Ahli, et s’est révélé durant le tournoi asiatique des moins de 19 ans au début du mois de novembre. Qui aurait parié que Chelsea miserait un jour sur un Ouzbek et un Emiratis ?