« C’était probablement mon dernier match avec Benfica ». Quelques secondes après avoir soulevé la Coupe du Portugal, remportée ce dimanche aux dépens du Vitoria Guimarães (2-1), Ederson (23 ans) a avoué, relayé par A Bola entre autres, que l’heure était au départ pour lui. Le gardien de but brésilien, qui brille depuis maintenant plusieurs mois dans les cages lisboètes, est bien parti pour s’engager avec Manchester City.

Les médias anglais et portugais annoncent que l’opération est en excellente voie. Sky Sports annonce même le probable montant du transfert : 51,5 M€. Une somme rondelette qui ferait de l’Auriverde, récemment convoqué par Tite pour les prochains matches amicaux de la Seleção, le gardien le plus cher du monde, record détenu par Gianluigi Buffon lors de son passage de Parme à la Juventus Turin pour 38 M€.

Un deuxième gros chèque après Silva

Ce montant s’explique aussi par la concurrence qui régnait sur ce dossier, puisque les rivaux de Manchester United, qui préparent un possible départ de David De Gea (26 ans) vers le Real Madrid, l’ont longtemps suivi et plusieurs fois supervisé. Pas franchement convaincu par le Chilien Claudio Bravo, Pep Guardiola a donc décidé de miser fortement sur le Benfiquiste. Un deuxième transfert à plus de 50 M€ pour les Skyblues après celui de Bernardo Silva (22 ans), bouclé vendredi soir.

À noter que Benfica, habile vendeur ces derniers mercatos (Gonçalo Guedes au Paris SG, Nico Gaitan à l’Atlético Madrid, Renato Sanches au Bayern Munich), ne percevra pas l’intégralité des 51,5 M€ promis dans cette opération. La moitié des droits sportifs du portier appartient en effet toujours à Rio Ave, son ancien club, et Gestifute, agence du célèbre représentant portugais Jorge Mendes.