« Dans notre situation, nous devons envisager toutes les solutions. C’est possible ». En conférence de presse hier, Arsène Wenger a lâché cette phrase qui a affolé l’Angleterre. Il répondait ainsi à l’hypothèse d’u départ d’Alexis Sanchez et de Mesut Özil au mois de janvier, alors que les deux hommes arrivent en fin de contrat. Il s’agit quand même d’une évolution majeure dans le discours de Wenger. Durant tout l’été, il a déclaré vouloir garder les deux hommes cette saison, même si leur contrat devait arriver à leur terme. Il a même refusé une offre conséquente (plus de 60 M€) de Manchester City pour Alexis Sanchez dans les dernières heures du mercato estival. Et voilà que désormais, il serait prêt à vendre l’un des deux en janvier...

Manchester City a, semble-t-il, pris en compte les déclarations du manager français et souhaite retenter sa chance pour le Chilien en janvier, comme le rapportent de concert le Daily Mirror et le Daily Telegraph. Une offre est même déjà annoncée pour le mercato hivernal. Bien loin des 66 M€ proposés lors de la fin du marché estival. Selon le Daily Mirror, Manchester City ne dépassera pas les 22 M€ pour racheter les six derniers mois de contrat du Chilien. Une offre déjà considérable pour un joueur bientôt gratuit...

Quelle sera alors la position d’Arsenal ? Difficile à prévoir au regard des changements de ton d’Arsène Wenger. S’il voulait récupérer de l’argent sur Sanchez, il aurait dû prendre les 66 M€ précédemment offerts. Récupérer une vingtaine de millions d’euros a-t-il encore du sens pour des Gunners aux finances saines ? Rajoutons que le débat fera également rage pour Mesut Özil, que plusieurs clubs pourraient être tentés d’acheter dès le mois de janvier...