Les temps sont durs pour Ole Gunnar Solskjaer. Après un état de grâce de quelques semaines, le manager norvégien est dans le dur depuis sa confirmation à la tête de Manchester United pour la saison prochaine et la signature de son contrat jusqu’en juin 2022. Les résultats sont loin d’être brillants, la 4e place qualificative pour la Ligue des Champions est à 3 points et ses hommes affichent un visage bien moins fringant sur le pré.

Dimanche, les Red Devils ont ainsi concédé le nul, à Old Trafford, face à Chelsea (1-1), concurrent direct dans la course à la C1. Une rencontre au cours de laquelle le technicien mancunien a été poussé à bout par Anthony Martial (23 ans), raconte le Daily Mail. L’attaquant français, remplaçant au coup d’envoi, a étonné par son manque d’implication à l’échauffement d’avant-match. Une attitude critiquée massivement par les fans du club sur les réseaux sociaux.

Repris de volée devant tous ses partenaires

Visiblement, son échauffement pendant le match n’a pas davantage convaincu puisqu’au moment de remplacer Marcus Rashford peu après l’heure de jeu, le coach scandinave a préféré miser sur Alexis Sanchez, qui n’est pas non plus dans la forme de sa vie... À l’issue de la rencontre, Solskjaer a repris de volée l’international tricolore (18 capes, 1 but), face à tous ses partenaires dans le vestiaire, lui reprochant son attitude désinvolte de manière plutôt virulente selon le Daily Mail.

Le tabloïd explique que, comme José Mourinho avant lui, Solskjaer a perdu patience face à l’approche trop nonchalante des matches de l’ancien de l’AS Monaco. Et pourtant, tout semblait coller entre les deux hommes, comme le laissait entendre leur conférence de presse commune en Ligue des Champions avant le 8e de finale face au Paris SG. Titulaire après la prise de fonction d’OGS, le Frenchy est peu à peu devenu remplaçant, Jesse Lingard gagnant des points à ses dépens. Prolongé fin janvier jusqu’en juin 2024, Anthony Martial se retrouve à nouveau embarqué dans une zone de turbulences...