Dépenser sans compter, c’est terminé pour Manchester United. Selon les informations du Sun, qui avait annoncé en exclusivité l’arrivée de l’attaquant international camerounais Eric-Maxim Choupo Moting au Paris SG l’été dernier, les Red Devils ont prévu de revoir leur stratégie sur le marché des transferts. Ainsi, pour le tabloïd, il ne faudra pas s’attendre à des opérations folles du côté d’Old Trafford.

Les derniers espoirs de qualification en Ligue des Champions envolés, MU veut réduire la voilure. Et l’heure n’est plus aux dépenses passées. Plus de Romelu Lukaku pour 80 M€ comme en 2017. Fini les Paul Pogba à 105 M€ en 2016. Terminés les Angel Di Maria à 64 M€ en 2014. Le manager norvégien Ole Gunnar Solskjær, conforté dans ses fonctions jusqu’en juin 2022, devrait donc connaître un mercato relativement mesuré.

Promouvoir la jeunesse

Pour sa première saison pleine à la tête du club mancunien, sa tâche ressemblera à celle d’un Mauricio Pochettino sur le banc de Tottenham ces derniers mois. Il lui sera ainsi demandé de se servir des jeunes du centre de formation, avec Marcus Rashford comme porte-étendard, pour tenter de décrocher les meilleurs résultats la saison prochaine. On a pu en voir certains à l’oeuvre contre le Paris SG en 8e de finale de Ligue des Champions (Mason Greenwood, Tahith Chong, Scott McTominay).

Pour le reste, il ne devrait demander que deux recrues en priorité à Ed Woodward, son vice-président en charge du recrutement : un latéral droit et un ailier droit. Et si le Scandinave entend conserver Anthony Martial en dépit des critiques et de son comportement récent, il peut se préparer à plusieurs départs (Antonio Valencia, Ander Herrera, Matteo Darmian, etc.), en attendant de savoir quel sera l’épilogue des dossiers Pogba et Lukaku. Les temps changent à MU.