Pilier du championnat, Manchester United a perdu de sa superbe depuis la fin de l’ère Ferguson. Depuis le départ à la retraite de Sir Alex, les Red Devils n’y arrivent plus et ce n’est pas la Ligue Europa remportée en 2017 face à l’Ajax Amsterdam qui va atténuer la déception des fans mancuniens. Une frustration à laquelle s’ajoute une incompréhension liée au manque de résultats malgré des sommes faramineuses dépensées sur le marché des transferts. Depuis 2013, MU a en effet déboursé pas moins d’un milliard d’euros. Tout ça pour quoi ? 1 FA Cup, 1 Coupe de la Ligue, 1 Community Shield et donc 1 Ligue Europa.

Un bilan bien maigre, loin d’être convaincant par rapport aux moyens consentis. Cette saison, MU est encore bien parti pour en décevoir plus d’un. Huitième du classement de Premier League, le club anglais est à six points de la première place qualificative pour la coupe aux grandes oreilles et risque fort, encore une fois, de devoir se contenter d’une place en Ligue Europa, dans le meilleur des cas. Le vice-président exécutif de Manchester United, Ed Woodward, n’a cependant pas voulu sombrer dans le pessimisme, même s’il a avoué que les Red Devils méritaient bien mieux.

Woodward se veut ambitieux

« Le recrutement de Bruno Fernandes et les retours de blessure de joueurs-clés seront un gros apport pour Ole Gunnar Solskjaer. Nous sommes encore en lice en Ligue Europa, en FA Cup et toujours dans la course pour une qualification en Ligue des Champions donc nous avons encore beaucoup de choses à jouer. Cependant, nous devons reconnaître que nous ne sommes pas là où nous devrions être. La priorité de chaque personne au club est de remettre MU en position de lutter chaque année pour le titre en Premier League et en Ligue des Champions », a-t-il déclaré dans des propos relayés par Skysports, avant de poursuivre sur le prochain mercato mancunien. Un marché qui sera animé selon le dirigeant.

« Il y a eu un travail intensif dans notre processus de recrutement avec des investissements considérables réalisés dans le scouting, les données analytiques. Le département du recrutement travaille sur un plan clair avec Ole et son staff. Nous nous concentrons pour amener un mélange d’expérience et de jeunes joueurs à fort potentiel. Notre processus de recrutement est concentré sur une sélection de joueurs en vue du prochain marché des transferts estival. D’ailleurs, nous considérons le prochain mercato comme très important pour notre phase de reconstruction. (…) Les investissements dans des joueurs n’ont pas manqué au cours des dernières années, avec plus de 200 millions de livres sterling (236 M€) dépensés depuis que Ole est devenu manager (fin 2018). Notre objectif est de continuer à assurer la cohérence en termes de qualité du recrutement. » Sans surprise, MU sortira encore une fois son chéquier. Reste à savoir si les Red Devils feront enfin mouche.