Rien ne va plus à Arsenal. Les Gunners n’ont plus gagné en championnat depuis le 6 octobre dernier et une courte victoire à domicile contre Bournemouth (1-0). Depuis, 3 nuls et 2 défaites sont venus sanctionner les hommes d’Unai Emery. Le technicien espagnol est plus que jamais sous pression, alors que se profile une série de rencontres a priori abordables en Premier league (Norwich, Brighton et West Ham).

La direction du club londonien planche sur des alternatives et réfléchit donc aux pistes pour succéder à l’ancien entraîneur du Paris Saint-Germain, qui ne fera plus illusion en cas de nouveaux échecs dans les semaines à venir. Mais ce sont les conséquences de l’ère Emery qui inquiètent également les patrons d’Arsenal. En effet, les derniers retours sur les états d’âme des joueurs ne sont pas bons. La crainte d’un exode l’été prochain se matérialise ainsi de plus en plus, comme l’explique le Daily Mail.

Aubameyang et Lacazette se posent des questions

Au premier rang des inquiétudes, on retrouve le cas Pierre-Emerick Aubameyang, le meilleur buteur du club. L’international gabonais, âgé de 30 ans, est sous contrat jusqu’en 2021. Arsenal cherche à le faire prolonger mais l’ancien Stéphanois refuse pour l’instant d’aller plus loin dans les discussions. Le manque de compétitivité d’Arsenal sur la scène nationale et la perspective d’une nouvelle saison sans Ligue des Champions, associés à l’intérêt du FC Barcelone, font douter le joueur des bienfaits d’une prolongation de contrat.

Ce constat vaut aussi pour Alexandre Lacazette. L’international français est lui sous contrat jusqu’en 2022. Il réfléchit également à l’opportunité de s’engager de nouveau sur le long-terme avec Arsenal. Auteur d’un doublé le week-end dernier contre Southampton, le joueur de 28 ans aimerait bien vivre les soirées de Ligue des Champions ailleurs que sur son canapé. À ces deux cas s’ajoutent les éléments comme Mesut Özil (sous contrat jusqu’en 2021) et Granit Xhaka (sous contrat jusqu’en 2023). Avec ou sans Emery, Arsenal devra faire très attention l’été prochain.