« Fred nous quittera en juin. Si ce n’est pas pour Manchester City, alors ce sera pour Manchester United. Il est prêt pour le meilleur championnat du monde. En plus d’être vraiment bon, Fred est très professionnel », expliquait hier l’administrateur délégué du Shakhtar, Sergei Palkin, au Corriere dello Sport. Car oui, depuis quelque temps maintenant, le départ du milieu de terrain brésilien de la formation ukrainienne est acté et on parlait beaucoup des Citizens.

Lors de ce mercato d’hiver, on pensait même qu’il allait s’engager avec les Skyblues contre une indemnité de 35 millions d’euros, mais finalement ce ne fut pas le cas. Selon la presse anglaise hier, Pep Guardiola aurait abandonné l’idée d’en faire le remplaçant de Fernandinho. Mais les Red Devils pourraient rattraper le coup puisque Mourinho, éliminé hier de la Ligue des Champions par le FC Séville (0-0 ; 1-2), veut un milieu de terrain pour remplacer Carrick, annoncé partant.

Guardiola ne lui a pas encore parlé

En tout cas, le joueur, lui, est prêt pour faire le grand saut. « Tout cela existait, oui, et ça existe toujours. Il y avait un processus dans la fenêtre d’hiver, et ils ont même fait une proposition au Shakhtar, mais ça ne s’est pas fait à cause de la Ligue des Champions, puisque je ne pouvais pas jouer pour une autre équipe. Mais il y avait une offre oui », a-t-il commencé par expliquer à ESPN Brésil.

« Guardiola ne m’a pas parlé, mais il y avait des gens de City qui ont parlé à mon agent. Malheureusement cela n’a pas fonctionné, mais maintenant je suis concentré ici. Au milieu de l’année, nous verrons ce qui va se passer. City est une super équipe, je serais heureux de jouer là-bas ... ou à Manchester United aussi, à Chelsea, Arsenal, des clubs de grande tradition en Europe et en Angleterre. C’est la meilleure ligue au monde, je n’en doute pas, et je crois que mon football évoluerait », a-t-il ainsi poursuivi faisant un bel appel du pied aux grands clubs anglais, avant de poursuivre sur le fait qu’il a encore une énorme marge de progression.

« J’ai encore 25 ans, il y a beaucoup à faire et à apprendre, à jouer et à observer les grands joueurs de ces clubs. Cela aiderait beaucoup, d’apprendre en les regardant. Je suis sûr que je progresserai dans le futur et que mes agents m’aideront beaucoup à prendre la meilleure décision possible, de sorte que lors du prochain mercato je sois dans un club de Premier League », a-t-il enfin conclu. Quoi qu’il en soit, Fred rêve de rejoindre la Premier League, reste à savoir si une formation se montrera intéressée et trouvera le moyen de le convaincre de rejoindre leur écurie.